DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LE LIBAN

13 février 2007
SC/8954

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LE LIBAN

13 février 2007
Conseil de sécurité
SC/8954
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LE LIBAN

Vous trouverez ci-après la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, Peter Burian (Slovaquie), concernant le Liban:

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné avec la plus grande vigueur les attentats ciblés dirigés contre deux autobus le 13 février, qui ont fait au moins trois morts et plusieurs blessés dans le nord-est de Beyrouth. Ils ont exprimé leur profonde sympathie aux familles des personnes tuées ou blessées ainsi qu’au peuple et au Gouvernement libanais.

Les membres du Conseil se sont félicités que le Gouvernement libanais soit résolu à traduire en justice les auteurs, organisations et commanditaires de cet attentat et d’autres attentats terroristes. Ils ont vu en cet attentat, perpétré la veille du deuxième anniversaire de l’assassinat de l’ancien Premier Ministre Rafik Hariri, une nouvelle et pernicieuse tentative visant à fragiliser la sécurité et à compromettre tout ce qui est fait pour préserver la concorde dans le pays.

Les membres du Conseil ont à nouveau déclaré qu’ils condamnaient catégoriquement toute tentative de déstabilisation du Liban et redit leur volonté de continuer à aider le Gouvernement libanais à chercher la vérité et à amener à répondre de leurs actes tous ceux qui sont impliqués dans cet attentat terroriste comme dans tous les autres attentats terroristes et assassinats commis au Liban depuis octobre 2004, tous actes odieux qui ne doivent pas rester impunis.

Les membres du Conseil ont demandé à toutes les parties, au Liban et dans la région, de faire preuve de retenue et de responsabilité afin d’empêcher que la situation se dégrade encore au Liban. Ils ont lancé un appel à tous les Libanais pour qu’ils continuent de défendre l’unité nationale face à ces tentatives de remise en cause de la stabilité du pays.

Les membres du Conseil ont également demandé à toutes les parties libanaises de poursuivre le dialogue politique afin de s’accorder sur les moyens de régler les problèmes actuels.

Les membres du Conseil ont demandé une fois de plus à toutes les parties concernées de coopérer pleinement, de toute urgence, avec le Conseil et avec le Secrétaire général à l’application intégrale de toutes les résolutions tendant au rétablissement de l’intégrité territoriale, de la pleine souveraineté et de l’indépendance politique du Liban, en particulier les résolutions 1559 (2004), 1595 (2005), 1674 (2006), 1680 (2006) et 1701 (2006).

Les membres du Conseil ont prié le Secrétaire général de continuer à suivre de près la situation au Liban et d’en rendre compte régulièrement au Conseil. Ils ont souligné qu’ils étaient prêts à continuer d’apporter leur appui au Gouvernement légitime et démocratiquement élu du Liban.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.