DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LA CÔTE D’IVOIRE

9 février 2007
SC/8951-AFR/1500

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LA CÔTE D’IVOIRE

9 février 2007
Conseil de sécurité
SC/8951 AFR/1500
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LA CÔTE D’IVOIRE

Vous trouverez ci-après la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, Peter Burian (Slovaquie), concernant la Côte d’Ivoire:

Les membres du Conseil de sécurité ont entendu un exposé de M. Pierre Schori, Représentant spécial du Secrétaire général en Côte d’Ivoire. Ils l’ont félicité du travail accompli à la tête de l’ONUCI.

Les membres du Conseil ont pris note du rapport dans lequel la CEDEAO a constaté le blocage du processus de paix et ont exprimé leur vive préoccupation devant les retards pris dans l’application des décisions de la CEDEAO, qui ont été endossées par le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et par le Conseil de sécurité dans sa résolution 1721 (2006).

Les membres du Conseil ont accueilli favorablement l’engagement du Président Laurent Gbagbo et du Secrétaire général des Forces Nouvelles, M. Guillaume Soro, à dialoguer en vue de faire progresser le processus de paix, avec le soutien de toutes les parties ivoiriennes. Ils ont encouragé le Président Blaise Campaoré à faciliter la conclusion rapide d’un accord. Ils ont rappelé que ce dialogue doit s’inscrire dans le cadre de la résolution 1721 (2006) et conduire à la mise en œuvre intégrale des dispositions énoncées dans celle-ci. Ils ont réaffirmé le rôle du Premier Ministre, Charles Konan Banny, tel qu’exposé dans la résolution 1721 (2006).

Les membres du Conseil ont souligné que l’existence de médias officiels neutres et impartiaux et le lancement immédiat et parallèle d’un programme d’identification des citoyens et d’un programme de désarmement des groupes armés étaient des conditions indispensables à l’organisation d’élections libres, régulières et crédibles d’ici au 31 octobre 2007.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.