LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME TIENDRA SA CINQUANTE ET UNIÈME SESSION À NEW YORK DU 26 FÉVRIER AU 9 MARS

23 février 2007
FEM/1607

LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME TIENDRA SA CINQUANTE ET UNIÈME SESSION À NEW YORK DU 26 FÉVRIER AU 9 MARS

23 février 2007
Conseil économique et social
FEM/1607
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Communiqué de base                                         

LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME TIENDRA SA CINQUANTE ET UNIÈME SESSION À NEW YORK DU 26 FÉVRIER AU 9 MARS

Ses travaux porteront en priorité sur l’élimination de toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des filles

(Adapté de l’anglais)

NEW YORK, 23 février (Division de la promotion de la femme) –- La Commission de la condition de la femme tiendra sa cinquante et unième session à New York du 26 février au 9 mars.  À cette occasion, elle continuera d’attirer l’attention sur la mise en œuvre par les États des engagements pris lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, qui s’était tenue à Beijing en 1995, et le Document final de la vingt-troisième session extraordinaire de l’Assemblée générale.

Conformément à ses nouvelles méthodes de travail adoptées l’an dernier, la Commission examinera la mise en œuvre des engagements pris en relation avec le thème prioritaire de l’élimination de toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des filles.  Elle prendra aussi en considération la question plus générale de l’élimination de toutes les formes de violence à l’égard des femmes.  Une autre innovation de la Commission, cette année, sera son évaluation des progrès réalisés dans la mise en œuvre des accords conclus lors de la précédente session en ce qui concerne le rôle des hommes et des garçons dans la réalisation de l’égalité entre les sexes.  Des tables rondes de haut niveau et des discussions interactives entre experts seront organisées sur toutes ces questions.

La Commission sera saisie d’un rapport du Secrétaire général sur l’élimination de toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des filles (E/CN.6/2007/2), qui conclut à la persistance de ces discriminations à travers le monde en dépit des progrès accomplis dans la prise de conscience de plus en plus forte des droits des filles.  Le document souligne aussi le caractère inacceptable des violations de ces droits et l’impact que de telles violations peuvent avoir sur la société dans son ensemble.  Il fournit une vue d’ensemble des politiques et de la législation existant au niveau international sur la question; identifie les différentes formes de discrimination et de violence commises contre les filles; attire l’attention sur les groupes de filles particulièrement vulnérables; reconnaît l’importance de l’émancipation des filles; et formule diverses recommandations.

D’autres rapports du Secrétaire général seront examinés, notamment sur les progrès réalisés en ce qui concerne la prise en compte des sexospécificités dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques et programmes nationaux, en particulier sur l’élimination de toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des petites filles (E/CN.6/2007/3).  Seront également portés à l’attention de la Commission les rapports portant respectivement sur la situation des Palestiniennes et l’aide à leur apporter (E/CN.6/2007/4) et sur la situation en Afghanistan et ses conséquences sur la paix et la sécurité internationales (E/CN.6/2007/9).  La Commission examinera enfin l’opportunité de désigner un rapporteur spécial chargé d’examiner les lois discriminatoires à l’égard des femmes.

Pour plus d’informations, veuillez contacter la Division de la promotion de la femme au Département des affaires économiques et sociales, tél.: + 1 (212) 963-7477, fax: + 1 (212) 963-3463, email: daw@un.org ou visitez le site Internet suivant: http://www.un.org/womenwatch/daw.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.