LE CONSEIL ATTEND DES PRÉCISIONS SUR LES PROPOSITIONS CONCERNANT LE RÈGLEMENT DE LA CRISE SOMALIENNE ET DEMANDE DES PLANS SUR LE DÉPLOIEMENT ÉVENTUEL D’UNE OPÉRATION DE L’ONU

19 décembre 2007
CS/9211

LE CONSEIL ATTEND DES PRÉCISIONS SUR LES PROPOSITIONS CONCERNANT LE RÈGLEMENT DE LA CRISE SOMALIENNE ET DEMANDE DES PLANS SUR LE DÉPLOIEMENT ÉVENTUEL D’UNE OPÉRATION DE L’ONU

19/12/2007
Conseil de sécurité
CS/9211
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité

5812e séance – après-midi


LE CONSEIL ATTEND DES PRÉCISIONS SUR LES PROPOSITIONS CONCERNANT LE RÈGLEMENT DE LA CRISE SOMALIENNE ET DEMANDE DES PLANS SUR LE DÉPLOIEMENT ÉVENTUEL D’UNE OPÉRATION DE L’ONU


Le Vice-Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères de l’Italie, M. Massimo d’Alema, dont le pays assume la présidence du Conseil de sécurité, durant le mois de décembre, a lu, cet après-midi, au nom des membres du Conseil, la déclaration suivante:


Le Conseil de sécurité se félicite de l’exposé qu’a fait le 17 décembre le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, qui a présenté des propositions en matière politique et de sécurité et a demandé à la communauté internationale de s’engager clairement.  Il attend avec intérêt de recevoir plus de précisions au sujet des propositions présentées.  Le Conseil appuie vigoureusement les efforts que fait le Représentant spécial du Secrétaire général en vue d’une paix durable et de la stabilité en Somalie.


Le Conseil réaffirme respecter la souveraineté, l’intégrité territoriale, l’indépendance politique et l’unité de la Somalie.


Le Conseil se félicite de la nomination du nouveau Premier Ministre somalien, et espère la constitution rapide d’un gouvernement efficace.  La nomination de M. Nur Hassan Hussein offre une nouvelle occasion d’aller encore de l’avant vers la réconciliation politique, de s’attaquer à la crise humanitaire en Somalie et de donner effet aux conclusions du Congrès de réconciliation nationale, afin d’aboutir à une feuille de route pour le reste de la période de transition et à des élections démocratiques en Somalie, comme le prévoit la Charte fédérale de transition.  Le Conseil exhortetoutes les parties somaliennes à rejeter la violence et à engager, avec l’appui du Représentant spécial du Secrétaire général, un dialogue de fond en vue d’une réconciliation nationale totale et complète.


Le Conseil se félicite également de l’exposé fait le 6 décembre 2007 par le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, John Holmes, qui a notamment évoqué sa visite en Somalie.  Le Conseil se déclare gravement préoccupé par la détérioration de la situation humanitaire en Somalie, aggravée par l’insécurité qui règne dans le pays, et souligne à nouveau la nécessité de renforcer les efforts en faveur de l’assistance humanitaire à la Somalie.  Il exige de toutes les parties en Somalie qu’elles garantissent à l’ensemble de l’assistance humanitaire un accès sans entrave aux populations vulnérables, s’acquittent de leurs responsabilités et obligations au regard du droit international humanitaire, et prennent les mesures nécessaires pour protéger les civils.


Le Conseil réaffirme son appui énergique à la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), demande aux parties somaliennes de coopérer pleinement avec elle, exhorte une nouvelle fois la communauté internationale à fournir les ressources financières, de personnel, de matériel et de services nécessaires au déploiement complet de l’AMISOM, et prie à nouveau le Secrétaire général de se concerter avec la Commission de l’Union africaine au sujet d’un appui supplémentaire qui pourrait être fourni à la Mission.


Le Conseil demande aussi une nouvelle fois au Secrétaire général de continuer à développer les plans conditionnels existants en vue du déploiement éventuel d’une opération de maintien de la paix des Nations Unies pour remplacer l’AMISOM, comme le prévoit la résolution 1772 (2007).  Le Conseil prie le Secrétaire général de lui faire rapport le 8 février 2007 au plus tard sur les progrès réalisés à cet égard.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.