LE CONSEIL DE SÉCURITÉ AGRÉE LA NOMINATION DE MIROSLAV LAJ AK COMME HAUT REPRÉSENTANT CHARGÉ D’ASSURER LA MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD DE PAIX EN BOSNIE-HERZÉGOVINE

29 juin 2007
CS/9067

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ AGRÉE LA NOMINATION DE MIROSLAV LAJ AK COMME HAUT REPRÉSENTANT CHARGÉ D’ASSURER LA MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD DE PAIX EN BOSNIE-HERZÉGOVINE

29/06/2007
Conseil de sécurité
CS/9067
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité

5713e séance – après-midi

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ AGRÉE LA NOMINATION DE MIROSLAV LAJ AK COMME HAUT REPRÉSENTANT CHARGÉ D’ASSURER LA MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD DE PAIX EN BOSNIE-HERZÉGOVINE

Le Conseil de sécurité a accueilli avec satisfaction et agréé la nomination par le Comité directeur du Conseil de mise en œuvre de la paix, le 19 juin 2007, de M. Miroslav Laj àk comme Haut Représentant succédant à M. Christian Schwartz-Schilling.

Comme le rappelle cette résolution 1764 (2007) adoptée aujourd’hui à l’unanimité, le Haut Représentant est chargé d’assurer la mise en œuvre de l’Accord de paix en Bosnie-Herzégovine et de fournir des orientations aux organisations et institutions civiles, et à coordonner leurs activités. 

Dans ce texte le Conseil prend note de la décision du Comité directeur de maintenir en place le Bureau du Haut Représentant jusqu’à sa fermeture d’ici le 30 juin 2008.  Il réaffirme que c’est en dernier ressort au Haut Représentant qu’il appartient de statuer sur l’interprétation de l’annexe 10 relative aux aspects civils de la mise en œuvre de l’Accord de paix.

Le représentant de la Fédération de la Russie, M. Vitaly Churkin, s’est félicité de cette nomination.  Il a souhaité que le nouveau Haut Représentant adopte la même approche « pondérée et équilibrée » que son prédécesseur afin d’aider les parties concernées à avancer dans la voie d’un dialogue constructif. 

Rappelant, pour sa part, que le Haut Représentant est également représentant de l’Union européenne, Karen Pierce du Royaume-Uni a espéré que le peuple bosnien interprétera cette résolution comme un appui ferme de la communauté internationale à son pays.  Elle s’est toutefois déclarée déçue par certaines déclarations de dirigeants bosniens qui, a-t-elle précisé, font obstacle à la création d’un pays multiethnique et paisible. 

Texte du projet de résolution S/2007/394

Le Conseil de sécurité,

Rappelant toutes ses résolutions antérieures sur la question,

Rappelant également l’Accord-cadre général pour la paix en Bosnie-Herzégovine et ses annexes, appelés collectivement « Accord de paix » (S/1995/999, annexe), et les conclusions des Conférences sur la mise en œuvre de la paix tenues à Bonn les 9 et 10 décembre 1997 (S/1997/979, annexe), à Madrid les 16 et 17 décembre 1998 (S/1999/139, appendice) et à Bruxelles les 23 et 24 mai 2000 (S/200/586, annexe), ainsi que la Déclaration faite par le Comité directeur du Conseil de mise en œuvre de la paix le 19 juin 2007,

1.    Accueille avec satisfaction et agrée la nomination par le Comité directeur du Conseil de mise en œuvre de la paix, le 19 juin 2007, de M. Miroslav Laj ák comme Haut Représentant succédant à M. Christian Schwarz-Schilling;

2.    Rend hommage aux efforts déployés par M. Christian Schwarz-Schilling dans l’exercice de ses fonctions de Haut Représentant;

3.    Réaffirme l’importance qu’il attache au rôle joué par le Haut Représentant s’agissant d’assurer la mise en œuvre de l’Accord de paix et de fournir des orientations aux organisations et institutions civiles occupées à aider les parties à mettre en œuvre l’Accord de paix, ainsi que de coordonner leurs activités;

4.    Réaffirme également que c’est en dernier ressort au Haut Représentant qu’il appartient, sur le théâtre, de statuer sur l’interprétation de l’annexe 10 relative aux aspects civils de la mise en œuvre de l’Accord de paix;

5.    Prend note de la décision prise par le Comité directeur du Conseil de mise en œuvre de la paix, le 19 juin 2007, de maintenir en place le Bureau du Haut Représentant, qui continuera de s’acquitter de son mandat jusqu’à sa fermeture, d’ici le 30 juin 2008;

6.    Décide de rester saisi de la question.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.