LE DIALOGUE DE HAUT NIVEAU SUR LE FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT AURA LIEU LES 23 ET 24 OCTOBRE À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

22 octobre 2007
AG/10642-DEV/2640

LE DIALOGUE DE HAUT NIVEAU SUR LE FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT AURA LIEU LES 23 ET 24 OCTOBRE À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

22/10/2007
Assemblée générale
AG/10642 DEV/2640
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Communiqué de base

LE DIALOGUE DE HAUT NIVEAU SUR LE FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT AURA LIEU LES 23 ET 24 OCTOBRE À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Avant la Conférence de Doha, les ministres et officiels de haut niveau évalueront les progrès accomplis en cinq ans dans la mise en œuvre du Consensus de Monterrey

(Adapté de l’anglais)

Des ministres des finances et du développement ainsi que des gouverneurs de banques centrales se rencontreront, les 23 et 24 octobre, à l’Assemblée générale de l’ONU, afin d’évaluer la mise en œuvre du Consensus sur le financement du développement, établi à Monterrey en 2002. 

Le Dialogue de haut niveau sur le financement du développement, qui se tiendra les 23 et 24 octobre et dont les débats seront dirigés par le Président de l’Assemblée générale, M. Srgjan Kerim, entendra notamment des interventions du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, du Président du Conseil économique et social, M. Dalius Cekuolis, ainsi que de hauts responsables de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international (FMI), de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).  Une trentaine de ministres des finances et du développement, en provenance de pays donateurs et de nations en développement, prendront part aux travaux.

Ce Dialogue inclura toutes les parties prenantes au financement du développement – gouvernements, entreprises, société civile et institutions financières multilatérales.  Cet évènement, qui a lieu après la réunion annuelle du FMI et de la Banque mondiale, qui a lieu ce week-end, doit contribuer aux préparatifs de la Conférence internationale de suivi de la mise en œuvre des engagements sur le financement du développement, qui se tiendra à Doha, au Qatar, dans la deuxième moitié de 2008.

Lors de la première Conférence intergouvernementale sur le financement du développement, qui a eu lieu à Monterrey au Mexique, en mars 2002, plus de 50 chefs d’État et de gouvernements ont adopté le « Consensus de Monterrey ».  Aux termes de ce Consensus, les pays en développement se sont engagés à assumer la responsabilité première de leur développement et de la mobilisation des ressources nationales en la matière.  De leur côté, les pays développés se sont engagés à leur fournir une assistance et à promouvoir un environnement international favorable au développement.  Depuis son adoption, le Consensus de Monterrey est devenu le point de référence majeur de la coopération internationale en faveur du financement du développement.

Le Consensus de Monterrey couvre six grands domaines thématiques: la mobilisation des ressources financières domestiques; la mobilisation des ressources internationales telles que les investissements étrangers directs et les flux financiers privés; le commerce international; la coopération technique et financière internationale en faveur du développement; la dette extérieure et les questions systémiques, y compris la cohérence des systèmes monétaires, financiers et commerciaux.  Le Dialogue de haut niveau débattra, lui aussi, de ces six grands thèmes et domaines d’intérêt.

Le 23 octobre, le Dialogue s’ouvrira par deux séances plénières, une le matin, l’autre l’après-midi.  Six tables rondes sont organisées le 24 octobre dans la matinée, suivies d’un dialogue interactif informel dans l’après-midi.  Le Président de l’Assemblée générale prononcera un discours lors de la séance de clôture du Dialogue.  Il préparera à cet effet un résumé des discussions du Dialogue de haut niveau qui servira de document de préparation à la Conférence d’examen prévue en 2008 à Doha.

Par ailleurs, le Dialogue de haut niveau sera saisi de deux rapports du Secrétaire général.  L’un porte sur la mise en œuvre et le suivi des textes issus de la Conférence internationale sur le financement du développement (A/62/217) et l’autre sur la dimension régionale de cette mise en œuvre (A/62/190). 

Pour de plus amples informations, veuillez visiter le site http://www.un.org/esa/ffd ou contacter Newton Kanhema, du Département de l’information, au numéro de téléphone: (212) 963-5602, ou par email, à l’adresse: kanhema@un.org.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.