POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L'ONU: 8 FÉVRIER 2006

Point de presse
8 février 2006

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L'ONU: 8 FÉVRIER 2006

08/02/2006
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L'ONU: 8 FÉVRIER 2006


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous, les principaux points développés par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, M. Kofi Annan:


Déclaration du Secrétaire général au sujet des élections en Haïti


La population haïtienne a voté en grand nombre aux élections présidentielle et parlementaires du 7 février.  Je souhaite féliciter tous les Haïtiens qui ont participé au vote et démontré ainsi leur volonté d’exercer leur droit démocratique à choisir leurs futurs dirigeants.


Je suis heureux de constater que, par rapport aux élections précédentes, la journée d’hier a été remarquablement dénuée de violence.  Je rends hommage à la population haïtienne pour sa détermination à restaurer la démocratie en Haïti.  J’appelle toutes les parties à respecter les résultats officiels du scrutin qui seront annoncés par le Conseil électoral provisoire.


Il est essentiel qu’au moment où les nouvelles autorités assumeront leurs responsabilités, tous les partenaires politiques et les représentants de la société civile se rassemblent dans un esprit de réconciliation nationale et de dialogue afin de construire des institutions démocratiques solides et un système gouvernemental inclusif.


C’est un pas en avant important qui a été accompli.  La communauté internationale continuera d’appuyer les efforts du peuple haïtien sur la voie de la stabilité, de la normalisation et du développement.


Élections en Haïti


Indiquant que le décompte des votes prendrait au moins trois jours, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a lancé à tous les Haïtiens un appel au calme et à la patience.


Conseil de sécurité


Les membres du Conseil de sécurité ont tenu ce matin des consultations, au cours desquelles ils ont entendu un exposé du Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Jean-Marie Guéhenno, sur la situation en Éthiopie et en Érythrée, notamment sur l’impact que le maintien des restrictions par l’Érythrée continue d’avoir sur le travail de la Mission des Nations Unies dans ces deux pays (MINUEE).  Cette mise à jour a été précédée du point quotidien sur les travaux du Secrétariat.  Aujourd’hui, le Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, Hédi Annabi, a évoqué la tenue des élections en Haïti.



Côte d’Ivoire


Le Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1572 (2004) concernant la Côte d’Ivoire a désigné hier trois personnes qui seront soumises aux mesures de sanctions s’appliquant à tous les individus constituant une menace aux processus de paix et de réconciliation nationale en Côte d’Ivoire.  En vertu de cette résolution, le Conseil demande à tous les États de geler immédiatement les fonds dont pourraient disposer ces individus sur leur territoire et d’empêcher l’entrée ou le passage en transit de ces mêmes individus.


Iraq


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, Ashraf Qazi, a condamné aujourd’hui la poursuite d’attaques ciblées contre des personnalités politiques du pays, au lendemain de l’assassinat du maire de Fallujah et d’enlèvements de hauts responsables iraquiens.  Dénonçant la violence politique sous toutes ses formes, M. Qazi a appelé les autorités nationales à faire la lumière sur ces activités criminelles et les Iraquiens à surmonter leurs différences par le dialogue.


Caricatures


Dans une déclaration conjointe rendue publique hier, le Secrétaire général des Nations Unies, le Secrétaire général de l’Organisation de la Conférence islamique, Ekmeleddin Ihsanoglu, et le Haut Représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère et de la sécurité commune, Javier Solana, se sont dits profondément préoccupés par les répercussions de la publication de caricatures insultantes du prophète Mahomet, ainsi que par les violences qui ont été perpétrées en réaction à ces caricatures.  Tout en défendant le droit à la libre expression, les trois hommes comprennent aussi la blessure et l’indignation profondément ressenties par le monde musulman.  Convaincus cependant que les actes de violences perpétrés récemment dépassent les limites d’une manifestation pacifique, ils appellent les autorités de tous les pays à protéger toutes les missions diplomatiques et les ressortissants étrangers contre des attaques illégales.


Kosovo


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Kosovo, Søren Jessen-Petersen, a salué aujourd’hui la désignation de Fatmir Sejdiu comme candidat à la succession d’Ibrahim Rugova, décédé le mois dernier, à la présidence de la province.  M. Jessen-Petersen a déclaré qu’en dépit de la tristesse suscitée par cette disparition, il fallait poursuivre le processus politique afin de réaliser la vision du Président Rugova.  Il a également promis que les institutions du Kosovo pouvaient continuer de compter sur le soutien de la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies (MINUK) au cours des prochains mois.


Grippe aviaire


Les cas de grippe aviaire enregistrés au Nigéria confirment les craintes exprimées depuis plusieurs semaines par l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) quant au danger qui menace d’autres pays africains.  La FAO et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) vont dépêcher des experts dans le pays pour évaluer la situation et tenter de déterminer comment le virus H5N1 a pu s’y introduire.  Dans l’intervalle, la FAO recommande aux services vétérinaires du Nigéria d’éliminer les foyers grâce à l’abattage immédiat.  Elle recommande aussi la surveillance étroite des mouvements de personnes et d’animaux dans les zones infectées par le virus.


(à suivre)


Programme alimentaire mondial (PAM)


Le Programme alimentaire mondial (PAM) et les autorités du Kenya indiquent que ce sont maintenant 3,5 millions de personnes qui sont menacées par la famine dans ce pays en raison de faibles précipitations.  Selon une évaluation fournie par le Gouvernement du Kenya, le PAM et d’autres organismes des Nations Unies et des organisations non gouvernementales, environ 395 000 tonnes de vivres sont nécessaires.


Conférence de presse jeudi 9 février


À l’issue du point de presse, le Président du Groupe des 77, l’Ambassadeur de l’Afrique du Sud, Dumisani Kumalo, donnera une conférence de presse sur la question « le Secrétariat et la réforme de la gestion ».


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.