LES ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AU ROYAUME-UNI DU 30 JANVIER AU 1ER FÉVRIER 2006

SG/T/2473
3 février 2006

LES ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AU ROYAUME-UNI DU 30 JANVIER AU 1ER FÉVRIER 2006

03/02/2006
Secrétaire général
SG/T/2473
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LES ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AU ROYAUME-UNI DU 30 JANVIER AU 1ER FÉVRIER 2006


Le Secrétaire général est arrivé à Londres en provenance de La Haye, lundi 30 janvier dans l’après-midi.  En début de soirée, il a rencontré les principaux représentants du Quatuor pour le Moyen-Orient, à savoir le Ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergey Lavrov, la Ministre des affaires étrangères de l’Autriche Ursula Plassnik, la Secrétaire d’État des États-Unis, Condoleezza Rice, ainsi que le Haut Représentant de la Commission européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune (PESC), Javier Solana, ainsi que la Commissaire européenne pour les relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner (voir le communiquéSG/2104 en anglais, du 30 janvier). 


À l’occasion d’une conférence de presse, le Secrétaire général a indiqué que la communauté internationale devrait pouvoir travailler avec le Hamas si ce dernier acceptait de reconnaître Israël comme l'a fait l'Autorité palestinienne et d’opérer sa transformation d'un mouvement armé en un parti politique. 


Mardi matin, le Secrétaire général a ouvert la Conférence de Londres sur l’Afghanistan, qu’il a coprésidée avec le Premier Ministre du Royaume-Uni, Tony Blair, et le Président de l’Afghanistan, Hamid Karzai (voir notre communiqué SG/SM/10331 du 31 janvier).  Interrogé sur la situation des droits de l’homme en Iran à l’occasion d’un point presse, il a insisté sur l’ambition des Nations Unies de promouvoir les droits de l’homme et, notamment le droit de tout individu de vivre dans la dignité en rappelant qu’il était intervenu personnellement dans certains cas, comme celui de Akbar Ganji. 


Au cours de rencontres bilatérales tenues parallèlement à cette conférence, Kofi Annan a rencontré le Premier Ministre britannique, le Président afghan, ainsi que les Ministres des affaires étrangères de la Chine, du Danemark, de l’Allemagne, de l’Iran, de la Norvège, et le Vice-Ministre des affaires étrangères du Japon.  Il a également rencontré le Prince Karim Aga Khan IV. 


Mardi soir, le Secrétaire général a participé à un événement de l’Association du Royaume-Uni pour les Nations Unies (UNA-UK) marquant le 60e  anniversaire des premières réunions de l'Assemblée générale et du Conseil de sécurité qui s’étaient tenues à Londres.  Cet événement a eu lieu à Westminster dans le hall même où s’est tenue la première réunion de l'Assemblée générale, le 10 janvier 1946.  Au cours de la soirée, le Secrétaire général a abordé la question du Conseil des droits de l’homme, la responsabilité de protéger dans des situations comme celle du Darfour et des neuf années de son mandat (voir notre communiqué SG/SM/10332 en anglais du 31 janvier). 


Le Secrétaire général est rentré à New York le 1er février. 


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.