DES PHOTOGRAPHIES DONNENT VIE À LA NOTION DE SÉCURITÉ HUMAINE, DIT LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DANS UN MESSAGE SUR L’EXPOSITION

20 octobre 2006
SG/SM/10692

DES PHOTOGRAPHIES DONNENT VIE À LA NOTION DE SÉCURITÉ HUMAINE, DIT LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DANS UN MESSAGE SUR L’EXPOSITION

20/10/2006
Secrétaire général
SG/SM/10692
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DES PHOTOGRAPHIES DONNENT VIE À LA NOTION DE SÉCURITÉ HUMAINE, DIT LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DANS UN MESSAGE SUR L’EXPOSITION

(Publié le 22 novembre – retardé à la traduction)

On trouvera ci-après le texte du message du Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, sur une exposition de photographies à New York, consacrée à la sécurité humaine.  Ce message a été lu le 19 octobre par Alicia Bácena, Directrice de cabinet du Secrétaire général:

La sécurité des personnes au XXIe siècle va bien au-delà de l’absence de conflit violent.  Elle s’étend au droit des individus à vivre dans la liberté et la dignité, à l’abri de la pauvreté et du désespoir, avec des possibilités et des choix qui leur permettent de s’épanouir.

Les photographies de cette exposition permettent de donner vie à cette notion.  Elles évoquent certains des éléments auxquels hommes et femmes sont profondément attachés: une alimentation suffisante pour la famille; un logement adéquat; une bonne santé; la scolarisation des enfants; la protection contre la violence, qu’elle soit causée par l’homme ou par la nature; et un État qui n’opprime pas ses sujets, mais qui gouverne avec leur assentiment.

Ces images montrent également qu’au bout du compte, ce sont les êtres humains qui sont au centre des préoccupations de l’ONU, leurs besoins, leur bien-être et leurs aspirations.  Depuis 1999, le Fonds des Nations Unies pour la sécurité humaine a financé, dans une soixantaine de pays, plus de 130 projets communautaires concernant aussi bien l’aide aux réfugiés et leur réintégration en Afghanistan que la lutte contre la traite des femmes et des enfants au Cambodge et au Viet Nam.  Chaque projet cherche à instaurer une culture de paix à partir de zéro, en donnant à chaque communauté individuelle les moyens de participer à l’action de l’ONU, en tant que partenaires à part entière.

Je tiens à remercier Jan Egeland et ses collègues d’avoir organisé cette exposition.  Je vous invite tous à la visiter et à voir dans ces photographies frappantes le rôle que l’ONU peut jouer pour atténuer les souffrances et faire avancer la cause de la paix et du développement.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.