KOFI ANNAN DEMANDE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ UN TRANSFERT D’URGENCE ET LIMITÉ DES PERSONNELS MILITAIRE ET DE POLICE DE LA MINUL POUR RENFORCER LA MISSION DE L’ONU EN CÔTE D’IVOIRE

SG/SM/10337-AFR/1323
6 février 2006

KOFI ANNAN DEMANDE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ UN TRANSFERT D’URGENCE ET LIMITÉ DES PERSONNELS MILITAIRE ET DE POLICE DE LA MINUL POUR RENFORCER LA MISSION DE L’ONU EN CÔTE D’IVOIRE

06/02/2006
Secrétaire général
SG/SM/10337
AFR/1323
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

KOFI ANNAN DEMANDE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ UN TRANSFERT D’URGENCE ET LIMITÉ DES PERSONNELS MILITAIRE ET DE POLICE DE LA MINUL POUR RENFORCER LA MISSION DE L’ONU EN CÔTE D’IVOIRE


      La déclaration suivante a été communiquée par le Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Kofi Annan, le 5 février:


Le Secrétaire général est toujours profondément préoccupé par la situation en Côte d'Ivoire, alors que des menaces continuent d'être proférées à l'encontre du personnel des Nations Unies et que, selon des informations, des attaques et manifestations violentes sont organisées.  Il espère donc que le Conseil de sécurité autorisera rapidement un renforcement des effectifs militaires et policiers de l'ONUCI, qui contribuerait à améliorer la capacité de la Mission à faire face aux défis en matière de sécurité à Abidjan.


Le Secrétaire général a demandé au Conseil de sécurité un transfert d'urgence et limité de personnels militaires et policiers de la Mission des Nations Unies au Liberia pour renforcer l'ONUCI, dans le cadre de la résolution 1609 (2005) du Conseil et après une évaluation approfondie de la situation au Libéria et en Côte d'Ivoire


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.