LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME PETER SUTHERLAN, DE L’IRLANDE, AU POSTE DE REPRÉSENTANT SPÉCIAL POUR LES MIGRATIONS

23 janvier 2006
SG/A/976-BIO/3735

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME PETER SUTHERLAN, DE L’IRLANDE, AU POSTE DE REPRÉSENTANT SPÉCIAL POUR LES MIGRATIONS

23/01/2006
Secrétaire général
SG/A/976 BIO/3735
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME PETER SUTHERLAN, DE L’IRLANDE, AU POSTE DE REPRÉSENTANT SPÉCIAL POUR LES MIGRATIONS

Le Secrétaire général a annoncé que M. Peter Sutherland avait accepté de devenir son Représentant spécial pour l’assister dans la préparation du Dialogue de haut niveau sur les migrations internationales et le développement que tiendra l’Assemblée générale en septembre prochain.  M. Sutherland a accepté cette position à titre bénévole. 

Avant cette nomination, M. Sutherland était depuis 1997 Président de BP plc et depuis 1995 de Goldman Sachs International.  De 1993 à 1995, il était Directeur général de l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT), après avoir assumé les fonctions de Commissaire de l’Union européenne en charge des politiques de concurrence de 1989 à 1993.  Auparavant, M. Sutherland avait été Ministre de la justice de l’Irlande de 1981 à 1984.  Il a également occupé la fonction d’Ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et a été un membre de la Commission pour la sécurité humaine (qui a été l’origine du lancement du Sommet du Millénaire des Nations Unies en 2000). 

L'Assemblée générale a demandé au Secrétaire général de préparer une étude d’ensemble sur les aspects multidimensionnels des migrations internationales et du développement, notamment l’impact des migrations sur le développement économique et social des pays développés et ceux en développement.  Le Secrétaire général espère qu’il sera en mesure de présenter cet examen d’ensemble d’ici à la fin mai en s’appuyant notamment sur les recommandations de la Commission mondiale sur les migrations internationales et les conseils de M. Sutherland et d’autres experts. 

M. Sutherland a déclaré aujourd’hui: « les migrations peuvent constituer une énorme force positive: un des grands vecteurs de la croissance économique, de la liberté individuelle et de la prospérité personnelle.  C’est pourquoi, je suis heureux d’accepter cette mission pour Kofi Annan.  L’objectif étant de maximiser les bénéfices des migrations tout en minimisant ses aspects potentiellement négatifs ». 

Né le 25 avril 1946 et de nationalité irlandaise, M. Sutherland est marié et père de trois enfants.  Diplômé en droit du Gonzaga College, à l’University College de Dublin et formé au King’s Inns, il a été avocat de 1969 à 1981.  Il a également été admis à exercer devant la Cour suprême des États-Unis d’Amérique. 

Outre ses nombreuses distinctions, notamment la médaille d’or du Parlement européen (1988) et la Légion d’honneur (France 1993), M. Sutherland a obtenu 14 doctorats à titre honorifique en Europe et en Amérique. 

Il a publié « Premier janvier 1993:ce qui va changer en Europe » en 1989 ainsi que de nombreux articles dans des revues juridiques.  En outre, il a notamment présidé la Commission chargée de faire rapport à la Communauté économique européenne (CEE) sur le fonctionnement du marché intérieur après 1992 (Rapport Sutherland).  

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.