UNE MISSION DU COMITÉ DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONTRE LE TERRORISME SE REND DU 13 AU 17 FÉVRIER EN RÉPUBLIQUE-UNIE DE TANZANIE POUR Y ÉVALUER LES MESURES PRISES CONTRE CE FLÉAU

SC/8635
10 février 2006

UNE MISSION DU COMITÉ DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONTRE LE TERRORISME SE REND DU 13 AU 17 FÉVRIER EN RÉPUBLIQUE-UNIE DE TANZANIE POUR Y ÉVALUER LES MESURES PRISES CONTRE CE FLÉAU

10/02/2006
Conseil de sécurité
SC/8635
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

UNE MISSION DU COMITÉ DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONTRE LE TERRORISME SE REND DU 13 AU 17 FÉVRIER EN RÉPUBLIQUE-UNIE DE TANZANIE POUR Y ÉVALUER LES MESURES PRISES CONTRE CE FLÉAU


(Adapté de l’anglais)


NEW YORK, 10 février -- Une équipe d’experts de 11 personnes, placée sous la direction du principal organe de contre-terrorisme de l’ONU, se rend pour une mission d’une semaine en République-Unie de Tanzanie pour y poursuivre le travail d’assistance pratique et technique engagé par le Conseil de sécurité en vue de renforcer la capacité des pays à lutter contre le terrorisme.


Le Directeur exécutif de la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme de l’ONU, M. Javier Rupérez, conduira la délégation qui séjournera en République-Unie de Tanzanie du 13 au 17 février prochain.  Cette équipe comprend des experts d’Interpol; de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC); de l’Organisation maritime internationale; de l’Union africaine, et de la Commission européenne.  Pour la première fois, ce type de délégation comprendra un expert du Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1267 (1999) concernant Al-Qaida, les Taliban et les personnes et entités qui leur sont associés, cette mesure faisant partie des efforts déployés par les organes subsidiaires du Conseil pour travailler en harmonie. 


Le but des visites effectuées dans les États Membres est d’évaluer de manière précise, et sur le terrain, comment ces États mettent en œuvre les obligations imposées par la résolution 1373 du Conseil de sécurité, adoptée en 2001, et d’identifier la nature et le niveau de l’assistance dont pourrait avoir besoin un pays pour s’acquitter de ces obligations.  Ce dialogue qu’il mène sur le terrain avec les pays, est une mesure que la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme a adoptée et appliquée pour la première fois l’an dernier lors de sa visite initiale à la mi-mars au Maroc.  Cette visite a été suivie de celles que la Direction exécutive du Comité a effectuées au Kenya, en Albanie, en Thaïlande et en Algérie.  La Direction exécutive du Comité se rend en République-Unie de Tanzanie au moment où, depuis la fin de l’année 2005, elle est devenue pleinement opérationnelle et dispose de tout le personnel nécessaire.


Le Comité contre le terrorisme et son organe d’experts, la Direction exécutive, qui a été créée en 2004, collectent les rapports écrits qui leur sont remis par les États Membres sur la manière dont ils appliquent les mesures antiterroristes énoncées dans la résolution 1373.  Les visites dans les pays sont un suivi beaucoup plus ciblé et pratique du dialogue ainsi engagé avec les autorités nationales chargées de la mise en œuvre des différents aspects des mesures préconisées par la résolution 1373.  Ces visites se font avec le consentement et la coopération des autorités du pays concerné.  La République-Unie de Tanzanie a soumis à ce jour au Comité contre le terrorisme trois rapports qui peuvent être consultés sur le Web à l’adresse suivante: http://www.un.org/Docs/sc/committees/1373.


Des informations détaillées peuvent être obtenues sur le fonctionnement et les travaux du Comité contre le terrorisme et de sa Direction exécutive sur le site Web dont l’adresse est indiquée ci-dessus.  On peut d’autre part contacter Mitch Hsieh, chargé de l’information du Comité au numéro de téléphone 1 (212) 457-1712, ou par email à l’adresse hsieh@un.org.  Des renseignements peuvent également être obtenus auprès de Janos Tisovszky, du Département de l’information, au 1 (917) 367-2068, ou par email à l’adresse tisovszky@un.org.  


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.