DANS UN MESSAGE COMMÉMORANT LES VICTIMES DE L’HOLOCAUSTE, LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DEMANDE QUE L’ONU S’ENGAGE À PRÉVENIR LE GÉNOCIDE

26 janvier 2006
GA/SM/370-OBV/538

DANS UN MESSAGE COMMÉMORANT LES VICTIMES DE L’HOLOCAUSTE, LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DEMANDE QUE L’ONU S’ENGAGE À PRÉVENIR LE GÉNOCIDE

26/01/2006
Assemblée générale
GA/SM/370 OBV/538
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DANS UN MESSAGE COMMÉMORANT LES VICTIMES DE L’HOLOCAUSTE, LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DEMANDE QUE L’ONU S’ENGAGE À PRÉVENIR LE GÉNOCIDE

(Publié le 13 février – retardé à la traduction)

Vous trouverez ci-après le texte du message que le Président de l’Assemblée générale, Jan Eliasson (Suède) a prononcé le 27 janvier lors de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste:

Nous célébrons ce jour pour la première fois la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.  Cet événement qui aura lieu chaque année le 27 janvier fait suite à la résolution adoptée sans vote par l’Assemblée générale le 1er novembre 2005, intitulée « Mémoire de l’Holocauste ».

Cette manifestation revêt cette année cet intérêt spécial qu’elle intervient un an seulement après la session extraordinaire que l’Assemblée générale a tenue le 24 janvier 2005 pour commémorer le soixantième anniversaire de la libération des camps de concentration nazis.

La libération des camps de la mort nazis a révélé au monde l’un des crimes contre l’humanité les plus horribles.  Auschwitz-Birkenau, Dachau, Sobibor et Treblinka sont du nombre des lieux où des millions de personnes ont été exterminées pour des motifs politiques, religieux ou ethniques.

Perpétuer la mémoire de ce moment le plus sombre dans l’histoire de l’humanité est un devoir solennel pour chacun de nous.  Nous devons continuer d’exorciser le mal commis dans le passé.  Dans sa résolution 60/7, l’Assemblée générale rejette catégoriquement « tout déni de l’historicité de l’Holocauste, total ou partiel ».

Nous devons aussi nous engager à œuvrer à empêcher que ne se perpétuent de nouveau le génocide, en quelque lieu et à quelque époque où il pourrait l’être.  Restons vigilants car les forces de la haine, du fanatisme et du racisme sont toujours à l’œuvre dans le monde.

Il est tragique que depuis l’Holocauste la communauté internationale n’ait pas été en mesure de mettre un terme à de nouvelles horreurs, ce qui souligne combien il est important de se souvenir des leçons tirées de l’Holocauste.  C’est là une cause qui ne peut que nous unir étroitement et à laquelle nous devons tous nous rallier.

En cette Journée internationale de commémoration, nous rendons hommage à toutes les victimes de l’Holocauste, ainsi qu’aux rescapés.  Alors que nous revivons cette sombre page de l’histoire de l’humanité et d’autres atrocités et actes de génocide survenus par la suite, unissons-nous pour nous engager de nouveau à garantir le respect mutuel et la dignité de tous.  Notre détermination sortira renforcée de la mémoire de l’Holocauste.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.