SOUDAN: LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DEMANDE AUX PARTIES DE FACILITER LA LIVRAISON IMMÉDIATE DE MODULES D’APPUI DES NATIONS UNIES À LA MISSION DE L’UNION AFRICAINE

19 décembre 2006
CS/8912

SOUDAN: LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DEMANDE AUX PARTIES DE FACILITER LA LIVRAISON IMMÉDIATE DE MODULES D’APPUI DES NATIONS UNIES À LA MISSION DE L’UNION AFRICAINE

19/12/2006
Conseil de sécurité
CS/8912
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité

5598e séance – après-midi


SOUDAN: LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DEMANDE AUX PARTIES DE FACILITER LA LIVRAISON IMMÉDIATE DE MODULES D’APPUI DES NATIONS UNIES À LA MISSION DE L’UNION AFRICAINE


Conformément aux accords d’Addis-Abeba et d’Abuja, il leur demande aussi de faciliter le déploiement d’une opération mixte au Darfour


À l’issue de consultations officieuses sur la situation au Darfour, le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, Nassir Abdulaziz Al-Nasser du Qatar, a fait cet après-midi, au nom des autres membres du Conseil, la déclaration suivante:


Le Conseil de sécurité souscrit aux conclusions de la consultation de haut niveau d’Addis-Abeba sur la situation au Darfour, tenue le 16 novembre 2006, et au communiqué publié à l’issue de la soixante-sixième réunion du Conseil de sécurité et de paix de l’Union africaine, tenue le 30 novembre 2006. Le Conseil de sécurité accueille avec satisfaction le fait que le Gouvernement d’unité nationale se soit déclaré attaché aux conclusions et au communiqué.


Le Conseil de sécurité appelle toutes les parties à appliquer sans délai les conclusions et le communiqué et, à cette fin, il leur demande de faciliter la livraison immédiate de modules d’appui légers et lourds des Nations Unies à la Mission de l’Union africaine au Soudan, conformément aux accords d’Addis-Abeba et d’Abuja, et une opération mixte au Darfour bénéficiant de l’appui technique et des structures et des systèmes de commandement et de contrôle fournis par les Nations Unies. Le Conseil de sécurité prie le Secrétaire général de le tenir régulièrement informé.


Le Conseil de sécurité réaffirme qu’il est profondément préoccupé par la dégradation des conditions de sécurité au Darfour et ses répercussions dans la région. Il souligne qu’un règlement pacifique du conflit du Darfour suppose une démarche cohérente, avec des efforts concertés de toutes les parties, conformément à l’Accord de paix sur le Darfour, et aidera à rétablir la sécurité et la stabilité dans la région.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.