EN VISITE EN CÔTE D’IVOIRE, LE COORDONNATEUR DES SECOURS D’URGENCE SOULIGNE LA NÉCESSITÉ DE PROTÉGER LES CIVILS ET LE PERSONNEL HUMANITAIRE

AFR/1329-IHA/1148
15 février 2006

EN VISITE EN CÔTE D’IVOIRE, LE COORDONNATEUR DES SECOURS D’URGENCE SOULIGNE LA NÉCESSITÉ DE PROTÉGER LES CIVILS ET LE PERSONNEL HUMANITAIRE

15/02/2006
Communiqué de presse
AFR/1329
IHA/1148
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

EN VISITE EN CÔTE D’IVOIRE, LE COORDONNATEUR DES SECOURS D’URGENCE SOULIGNE LA NÉCESSITÉ DE PROTÉGER LES CIVILS ET LE PERSONNEL HUMANITAIRE


(Adapté de l’anglais)


ABIDJAN/NEW YORK, 15 février (OCHA) --  « Les organisations des Nations Unies en Côte d’Ivoire font un travail impartial, neutre et apolitique pour aider les personnes en situation de détresse humanitaire », a déclaré aujourd’hui le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, Jan Egeland, à son arrivée dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest.


Entamant une visite de trois jours, Jan Egeland a fait cette déclaration à l’issue de son entretien avec le Ministre ivoirien des affaires étrangères, Youssouf Bakayoko.  Le Coordonnateur des secours d’urgence a ajouté que les attaques menées contre le personnel et les biens des organisations humanitaires internationales travaillant à Guiglo étaient profondément regrettables.  « Le Gouvernement m’a assuré que cela ne se produira plus et que des mesures seront prises pour les prévenir », a-t-il affirmé.


« Nous voulons continuer à faire notre travail.  De nombreuses organisations sont ici pour aider », a-t-il encore dit, avant d’annoncer qu’il tiendra des réunions régulières avec le Gouvernement pour discuter des mesures concrètes visant à protéger les civils et la neutralité du travail humanitaire.


Le Coordonnateur des secours d’urgence a aussi rencontré les membres du Comité interinstitutions de la coordination humanitaire (IAHCC) pour discuter de leurs préoccupations et priorités.  Plus tard dans la journée, il a tenu une conférence de presse sur la situation humanitaire dans le pays et la réponse des institutions des Nations Unies et de leurs partenaires.


Le Coordonnateur des secours d’urgence est en Côte d’Ivoire pour réaffirmer la nécessité pour toutes les parties de respecter les principes et les lois régissant l’action et l’espace humanitaires.  Au cours de sa mission, il rendra visite aux bénéficiaires de l’aide humanitaire et s’entretiendra avec le Gouvernement et les autres parties prenantes ainsi qu’avec les représentants des institutions humanitaires des Nations Unies et leurs partenaires.  Jan Egeland a également l’intention d’amener tous les acteurs pertinents à assurer le respect de la liberté de mouvement, de la protection de civils et de la sécurité des travailleurs humanitaires.


Pour plus d’informations, veuillez contacter Pierre Marie N’Gore, OCHA-Côte d’Ivoire, au + 225 2240 5172 ou + 225 0769 2094; ou Kristen Knutson, au + 225 2240 5181 ou 225 0707 2709.  Vous pouvez aussi contacter Stephanie Bunker, OCHA-New York, au + 1(917) 367-5126 ou +1 (917) 892-1679, et enfin Elizabeth Byrs, OCHA-Genève au + 41 22 917 2653 ou + 41 79 473 4570. 


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.