L’ONU REPREND SON ASSISTANCE AUX GROUPES VULNÉRABLES DANS LA RÉGION OUEST DE LA CÔTE D’IVOIRE

AFR/1324-IHA/1142
9 février 2006

L’ONU REPREND SON ASSISTANCE AUX GROUPES VULNÉRABLES DANS LA RÉGION OUEST DE LA CÔTE D’IVOIRE

09/02/2006
Communiqué de presse
AFR/1324
IHA/1142
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

L’ONU REPREND SON ASSISTANCE AUX GROUPES VULNÉRABLES DANS LA RÉGION OUEST DE LA CÔTE D’IVOIRE


Abidjan/NY, 9 février (OCHA) -- En dépit de tous les obstacles et difficultés que rencontrent les organisations humanitaires, FAO, UNICEF, PAM, OCHA, HCR, Save the Children, ASA, Caritas, Solidarités, GTZ et OIM, depuis la destruction et l’incendie de leurs locaux, entrepôts, véhicules et équipements, les 17,18 et 19 janvier derniers, les acteurs humanitaires de ces organisations se sont réunis et concertés en permanence pour acheminer une aide humanitaire d’urgence aux populations les plus vulnérables à Guiglo, à l’Ouest de la Côte d’Ivoire.


En matière d’assistance et de sécurité alimentaire, une première réponse vient d’être ainsi apportée par le PAM (Programme Alimentaire Mondial), avec la livraison et la distribution, cette semaine, de 288 tonnes de vivres couvrant les besoins alimentaires de quatre groupes vulnérables prioritaires, pour le mois de février 2006, à savoir; des enfants souffrant de malnutrition, pris en charge et soignés au Centre de Nutrition géré par MSF (Médecins sans Frontières);des personnes affectées par le VIH/Sida avec leurs familles, 13 000 personnes déplacées etréfugiés résidant dans les deux grands sites d’accueil de Guiglo.


Ce premier « Plan de Livraison Alimentaire d’Urgence » résulte de la collaboration entre le PAM et ses partenaires que sont l’OIM, Caritas, MSF-France et la Croix Rouge de Daloa.


La sécurisation des convois et des vivres a bénéficié du concours du Gouverneur Militaire de Duékoué, le Colonel Guié Globo, et du Préfet du département de Guiglo, le Colonel Danon Djédjé qui, par ailleurs, assument dans cette zone la responsabilité première qui revient à l’État qui est d’assurer la sécurité des équipes humanitaires et la protection des populations bénéficiaires.


Pour plus d’informations, veuillez contacter: Stephanie Bunker, OCHA-New York, tel: 1 917 367 5126, portable: 1 917 892 1679, Kristen Knutson, OCHA-New York, tel: 1 917 367 9262; ou Elizabeth Byrs, OCHA-Genève, tel: +41 22 917 2653, portable: +41 79 473 4570.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.