LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME JOHN RUGGIE AU POSTE DE REPRÉSENTANT SPÉCIAL POUR LA QUESTION DES DROITS DE L’HOMME, DES SOCIÉTÉS TRANSNATIONALES ET AUTRES ENTREPRISES

28 Juillet 2005
SG/A/934

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME JOHN RUGGIE AU POSTE DE REPRÉSENTANT SPÉCIAL POUR LA QUESTION DES DROITS DE L’HOMME, DES SOCIÉTÉS TRANSNATIONALES ET AUTRES ENTREPRISES

28/07/2005
Secrétaire général
SG/A/934
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME JOHN RUGGIE AU POSTE DE REPRÉSENTANT SPÉCIAL POUR LA QUESTION DES DROITS DE L’HOMME, DES SOCIÉTÉS TRANSNATIONALES ET AUTRES ENTREPRISES

(Adapté de l’anglais)

Le Secrétaire général a annoncé aujourd’hui la nomination du Professeur John Ruggie au poste de Représentant spécial pour la question des droits de l’homme et des sociétés transnationales et autres entreprises.  La création de ce mandat avait été demandée par la Commission des droits de l’homme des Nations Unies dans sa résolution 2005/69 et approuvée par le Conseil économique et social le 25 juillet 2005.  Le mandat porte sur l’identification et la clarification des normes relatives à la responsabilité sociale et à la transparence des entreprises au regard des droits de l’homme.  Un rapport provisoire présentant des opinions et des recommandations doit être remis pour la soixante-deuxième session de la Commission des droits de l’homme en 2006, ainsi qu’un rapport final en 2007.

Le professeur Ruggie a été Sous-Secrétaire général et Conseiller principal pour la planification stratégique de 1997 à 2001.  Parmi ses nombreuses responsabilités, il a été l’un des principaux architectes du Pacte mondial des Nations Unies, organisant les efforts du Secrétaire général au Sommet du Millénaire de 2000 en vue de proposer et d’assurer l’adoption des Objectifs du Millénaire pour le développement.

Le professeur Ruggie restera Professeur de relations internationales, titulaire de la chaire Kirkpatrick de la Kennedy School of Government de l’Université d’Harvard.  Il démissionnera de son poste actuel de Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Pacte mondial afin de garantir l’intégrité de son nouveau mandat.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.