DÉCLARATION À LA PRESSE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR L’IRAQ ET LE KOWEÏT

25 août 2005
SC/8481-IK/513

DÉCLARATION À LA PRESSE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR L’IRAQ ET LE KOWEÏT

25/08/2005
Conseil de sécurité
SC/8481 IK/513
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ

SUR L’IRAQ ET LE KOWEÏT

Vous trouverez ci-après la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, Kenzo Oshima (Japon), sur l’Iraq et le Koweït:

Le 25 août, les membres du Conseil de sécurité ont entendu un exposé du Coordonnateur de haut niveau du Secrétaire général, l’Ambassadeur Yuli Vorontsov, sur le vingtième rapport du Secrétaire général établi en application du paragraphe 14 de la résolution 1284 (1999) du Conseil.  Ils ont exprimé leur plein appui à la mission de l’Ambassadeur Vorontsov et aux efforts qu’il continue de déployer dans l’accomplissement de son mandat.

Les membres du Conseil de sécurité ont souscrit aux vues exprimées par le Secrétaire général dans son rapport et vigoureusement condamné les exécutions de nationaux du Koweït et de pays tiers pratiquées par le précédent régime iraquien en violation des droits de l’homme et du droit international humanitaire.  Ils ont convenu que les responsables de ces crimes odieux doivent être traduits en justice.

Les membres du Conseil de sécurité ont à nouveau exprimé leurs condoléances les plus sincères aux familles de tous les disparus qui ont pu être identifiés à ce jour.  Ils ont aussi exprimé la sympathie qu’ils continuent d’éprouver à l’égard des familles des disparus dont le sort n’a pas encore été déterminé. 

Les membres du Conseil de sécurité ont à nouveau souligné l’importance que revêt le travail du Comité international de la Croix-Rouge, de la Commission tripartite et de sa Sous-Commission technique.  Ils se sont félicités de l’attitude constructive du Gouvernement iraquien et se sont dits convaincus que l’ensemble des parties parviendrait à un règlement satisfaisant de toutes les questions humanitaires en suspens comprises dans le mandat de l’Ambassadeur Vorontsov.

Les membres du Conseil de sécurité ont convenu de rester saisis du mandat de l’Ambassadeur Vorontsov et rappelé que l’Iraq reste assujetti aux obligations internationales énoncées au paragraphe 14 de la résolution 1284 (1999) du Conseil.  Ils ont approuvé les efforts déployés par le Gouvernement iraquien pour résoudre les questions soulevées dans le rapport.  Les membres du Conseil ont engagé les membres de la communauté internationale à consulter le Gouvernement iraquien sur les moyens d’intensifier ces efforts. 

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.