L’ECOSOC DÉBATTRA DE LA CRÉATION D’UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AU PLEIN EMPLOI ET AU TRAVAIL DÉCENT LORS DE SON DÉBAT DE HAUT NIVEAU DE 2006

21 octobre 2005
ECOSOC/6178

L’ECOSOC DÉBATTRA DE LA CRÉATION D’UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AU PLEIN EMPLOI ET AU TRAVAIL DÉCENT LORS DE SON DÉBAT DE HAUT NIVEAU DE 2006

21/10/05
Conseil économique et social
ECOSOC/6178
Department of Public Information • News and Media Division • New York

L’ECOSOC DÉBATTRA DE LA CRÉATION D’UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AU PLEIN EMPLOI ET AU TRAVAIL DÉCENT LORS DE SON DÉBAT DE HAUT NIVEAU DE 2006

Le Conseil économique et social (ECOSOC) a repris ce matin sa session de fond de 2005 et a, à l’occasion de cette réunion, décidé par consensus que le thème du segment de haut niveau de sa session de fond de 2006 s’intitulerait « Création à l’échelon national et international d’un environnement favorable à un plein emploi productif et un travail décent pour tous, et étude de son impact sur le développement durable ». 

Ce matin, à l’ouverture de la séance l’ECOSOC a élu par acclamation, M. Diego Cordovez, Représentant permanent de l’Équateur auprès des Nations Unies, au poste de Vice-Président du Conseil pour la période allant jusqu’à la fin de sa session de fond de 2005.  M. Cordovez, dont la candidature a été soumise par le Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, remplace à ce poste M. Jaime Moncayo, de l’Équateur.  Le Président de l’ECOSOC, M. Munir Akram, du Pakistan, a indiqué que M. Cordovez avait, entre autres, occupé les fonctions de Secrétaire général adjoint chargé des affaires politiques spéciales à l’ONU de 1981 à 1988, ainsi que celles de Ministre des affaires étrangères de l’Équateur, de 1988 à 1992. 

Le Conseil a par ailleurs adopté une résolution* relative au rapport du Comité d’experts de l’administration publique sur les travaux de sa quatrième session et les dates, lieu et ordre du jour provisoire de sa cinquième session.  L’ECOSOC a ainsi approuvé la convocation de la cinquième session du Comité d’experts de l’administration publique à New York du 3 au 7 avril.  Trois sujets seront abordés au cours des travaux du Comité d’experts: innovation dans l’administration publique pour la réalisation des objectifs de développement convenus sur le plan international, notamment ceux figurant dans la Déclaration du Millénaire; recherche d’une approche et de méthodologies participatives pour poser les fondements et les principes d’une bonne administration publique (suite de la quatrième session); et examen des activités du programme des Nations Unies relatif à l’administration publique, aux finances et au développement.

Dans le cadre de l’examen de son ordre du jour et d’autres questions d’organisations, l’ECOSOC a enfin adopté une décision sur l’élargissement de la composition du Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés**, par laquelle il recommande à l’Assemblée générale, à sa soixantième session, de porter de 69 à 70 le nombre d’États membres du Comité exécutif. 

À la fin de la réunion de ce matin, le Président du Conseil économique et social a annoncé que l’ECOSOC organiserait le 27 octobre prochain un évènement spécial sur les crises alimentaires qui affectent l’Afrique, et que le 3 novembre le Conseil convoquerait le même type de rencontre pour débattre de la question de la grippe aviaire.

* document publié sous la cote E/2005/L.51

** document publié sous la cote E/2005/L.50

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.