LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SALUE LA NOMINATION DE CHARLES KONAN BANNY AU POSTE DE PREMIER MINISTRE EN CÔTE D’IVOIRE

9 décembre 2005
CS/8574

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SALUE LA NOMINATION DE CHARLES KONAN BANNY AU POSTE DE PREMIER MINISTRE EN CÔTE D’IVOIRE

09/12/2005
Conseil de sécurité
CS/8574
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité

5318e séance – matin

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SALUE LA NOMINATION DE CHARLES KONAN BANNY AU POSTE DE PREMIER MINISTRE EN CÔTE D’IVOIRE

Il appelle à la mise en place du Gouvernement pour une application rapide de la feuille de route établie par le Groupe de travail international

Saisi d’une lettre datée du 8 décembre que lui a adressée le Secrétaire général de l’ONU*, le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, Emyr Jones Parry du Royaume-Uni a lu, ce matin, au nom des membres du Conseil, la déclaration suivante:

Le Conseil de sécurité se félicite de la nomination de M. Charles Konan Banny au poste de Premier Ministre de Côte d’Ivoire, et lui apporte tout son appui. Il rend également hommage aux efforts continus et déterminants des Présidents Olusegun Obasanjo, Thabo Mbeki et Mamadou Tandja, et leur renouvelle son plein soutien.

Le Conseil de sécurité endosse le communiqué final du Groupe de travail international (GTI) du 6 décembre 2005. Il rappelle que le précédent communiqué final du GTI du 8 novembre 2005 affirme que le processus de paix et de réconciliation nationale trouve sa source principale dans la résolution 1633 (2005) et que le GIT apportera tout l’appui nécessaire au nouveau Premier Ministre et au Gouvernement qu’il constituera. Le Conseil réaffirme également son appui à la décision du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, aux termes de laquelle les ministres seront responsables devant le Premier Ministre qui aura pleine autorité sur le Gouvernement.

Le Conseil de sécurité rappelle et réaffirme que le Premier Ministre doit avoir tous les pouvoirs et ressources nécessaires décrits dans la résolution 1633 (2005), et souligne l’importance de la mise en œuvre pleine et entière de cette résolution par les parties ivoiriennes sous le contrôle du GTI. En conséquence, le Conseil de sécurité appelle instamment à la mise en place sans délai du Gouvernement afin que le Premier Ministre puisse mettre en œuvre au plus vite la feuille de route établie par le GTI, et demande au Groupe de médiation et au GTI d’y veiller attentivement.

Le Conseil de sécurité renouvelle son plein appui au Représentant spécial du Secrétaire général et au Haut Représentant pour les élections.

*S/2007/768

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.