LE CONSEIL EXIGE QUE L’ÉRYTHRÉE REVIENNE IMMÉDIATEMENT SUR SA DÉCISION DE DEMANDER À CERTAINS MEMBRES DE LA MINUEE DE QUITTER LE PAYS DANS LES 10 JOURS

7 décembre 2005
CS/8572

LE CONSEIL EXIGE QUE L’ÉRYTHRÉE REVIENNE IMMÉDIATEMENT SUR SA DÉCISION DE DEMANDER À CERTAINS MEMBRES DE LA MINUEE DE QUITTER LE PAYS DANS LES 10 JOURS

07/12/2005
Conseil de sécurité
CS/8572
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité

5317e séance – après-midi


LE CONSEIL EXIGE QUE L’ÉRYTHRÉE REVIENNE IMMÉDIATEMENT SUR SA DÉCISION DE DEMANDER À CERTAINS MEMBRES DE LA MINUEE DE QUITTER LE PAYS DANS LES 10 JOURS


À l’issue de consultations officieuses sur la situation entre l’Érythrée et l’Éthiopie, le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, Emyr Jones Parry du Royaume-Uni, a lu cet après-midi, au nom des membres du Conseil, la déclaration suivante:


Le Conseil de sécurité condamne la décision prise par le Gouvernement érythréen, qui a demandé à certains membres de la MINUEE de quitter le pays dans les 10 jours à compter du 6 décembre 2005, ce qui est contraire à l’obligation qui lui incombe de respecter le caractère exclusivement international de l’opération de maintien de la paix. Le Conseil exige catégoriquement que l’Érythrée revienne immédiatement sur sa décision, sans condition préalable.


Le Conseil rappelle que, par sa résolution 1640 (2005), il a exigé que le Gouvernement érythréen annule toutes les restrictions imposées aux activités de la MINUEE.


Le Conseil tiendra des consultations sur la réaction qu’il convient d’adopter face à cet acte absolument inacceptable de la part de l’Érythrée.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.