LE CONSEIL CONDAMNE AVEC FERMETÉ L’ASSASSINAT DE DEUX DIPLOMATES ALGÉRIENS EN IRAQ ET AFFIRME QUE DE TELS ACTES DE TERRORISME NE SAURAIENT AVOIR DE JUSTIFICATION

27 Juillet 2005
CS/8463

LE CONSEIL CONDAMNE AVEC FERMETÉ L’ASSASSINAT DE DEUX DIPLOMATES ALGÉRIENS EN IRAQ ET AFFIRME QUE DE TELS ACTES DE TERRORISME NE SAURAIENT AVOIR DE JUSTIFICATION

27/07/2005
Communiqué de presseCS/8463

Conseil de sécurité

5240e séance – après-midi

LE CONSEIL CONDAMNE AVEC FERMETÉ L’ASSASSINAT DE DEUX DIPLOMATES ALGÉRIENS EN IRAQ ET AFFIRME QUE DE TELS ACTES DE TERRORISME NE SAURAIENT AVOIR DE JUSTIFICATION

À l’issue de consultations officieuses sur les menaces contre la paix et la sécurité internationales résultant d’actes de terrorisme, le Président du Conseil de sécurité, M. Adamantios Vassilakis de la Grèce, a fait, au nom des membres du Conseil, la déclaration suivante:

Le Conseil de sécurité condamne avec la dernière fermeté l’assassinat, ce jour, 27 juillet 2005, de deux diplomates algériens en poste à l’ambassade d’Algérie en Iraq, MM. Ali Belaroussi et Azzedine Belkadi, et présente ses condoléances aux familles des victimes et au Gouvernement et au peuple algériens.

Le Conseil de sécurité affirme que de tels actes de terrorisme ne sauraient avoir de justification et souligne que leurs auteurs doivent être traduits en justice.

Le Conseil de sécurité réaffirme son soutien sans faille au peuple iraquien durant la transition politique, comme il l’a souligné dans sa résolution 1546 (2004). Le Conseil de sécurité réaffirme également l’indépendance, la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de l’Iraq et appelle la communauté internationale à soutenir le peuple iraquien dans sa recherche de la paix, de la stabilité et de la démocratie.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.