L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ADOPTE UNE RÉSOLUTION SUR LA REVITALISATION DE SES TRAVAUX ET REPORTE À DEMAIN MATIN LA CLÔTURE DE SA CINQUANTE-NEUVIÈME SESSION

12 septembre 2005
AG/10374

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ADOPTE UNE RÉSOLUTION SUR LA REVITALISATION DE SES TRAVAUX ET REPORTE À DEMAIN MATIN LA CLÔTURE DE SA CINQUANTE-NEUVIÈME SESSION

12/09/2005
Assemblée générale
AG/10374
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Assemblée générale

117e séance plénière – soir

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ADOPTE UNE RÉSOLUTION SUR LA REVITALISATION DE SES TRAVAUX ET REPORTE À DEMAIN MATIN LA CLÔTURE DE SA CINQUANTE-NEUVIÈME SESSION

Elle achève également l’examen des rapports de la Cinquième Commission

L'Assemblée générale a adopté ce soir une résolution* sur la revitalisation de ses travaux par laquelle elle a notamment décidé de renforcer le rôle et l’autorité du Président de l’Assemblée générale en autorisant ce dernier à proposer, en concertation avec les États Membres, des débats sur des questions d’actualité inscrites à l’ordre du jour de l’Assemblée.  Par ce texte, l'Assemblée générale  décide ainsi de renforcer les moyens mis à la disposition du Bureau du Président dans les limites des ressources disponibles et sous réserve de l’examen par l’Assemblée du projet de budget-programme 2006-2007, en vue de financer deux postes de haut niveau supplémentaires qui, à compter de la soixantième session de l’Assemblée, seront pourvus annuellement à la suite d’une concertation entre le Président sortant et son successeur. 

Par cette résolution, l'Assemblée a également décidé de créer un groupe de travail spécial ouvert à tous les États Membres, chargé d’étudier les moyens de renforcer encore le rôle, l’autorité, l’efficacité et l’efficience de l’Assemblée générale, et notamment de revoir son ordre du jour et ses méthodes de travail.

Entamant l’examen de la question de la représentation équitable au Conseil de sécurité et de l’augmentation du nombre de ses membres et questions connexes » **, l'Assemblée générale a encouragé le Groupe de travail à composition non limitée chargé de la question à poursuivre ses efforts.

Par ailleurs, à la demande du Représentant permanent de la Slovénie *** intervenant au nom l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, l’Assemblée a décidé d’inscrire la question de la coopération de l’ONU avec l’OSCE à l’ordre du jour de sa soixantième session qui s’ouvre demain.

L’Assemblée générale a par ailleurs achevé l’examen de tous les rapports de la Cinquième Commission en adoptant un projet de décision contenu au rapport intitulé « Examen de l’efficacité du fonctionnement administratif et financier de l’Organisation des Nations Unies (A/59/652/Add.3) ».  Par cette décision, elle fait sienne la décision de la Cinquième Commission de reporter à la prochaine session l’examen de huit rapports portant principalement sur le Plan-cadre d’équipement et le projet de rénovation du Siège de l’Organisation des Nations Unies à New York.   

L'Assemblée générale a aussi décidé d’examiner à sa soixantième session les points à son ordre du jour intitulés respectivement « Prévention des conflits armés » l’examen était prévu à l’actuelle session; « La situation en Amérique centrale: progrès accomplis vers la constitution d’une région de paix, de liberté, de démocratie et de développement » qui est examinée annuellement ».  

En outre, le Président a rappelé que conformément à la résolution 58/316 en date 1er juillet 2004 les points suivants: Question de Chypre; Agression armée contre la République démocratique du Congo; Question des îles Falkland (Malvinas); L’agression armée israélienne contre les installations nucléaires iraquiennes et ses graves conséquences pour le système international établi en ce qui concerne les utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire, la non-prolifération des armes nucléaires et la paix et la sécurité internationales; Conséquences de l’occupation du Koweït par l’Iraq et de l’agression iraquienne contre le Koweït; Déclaration de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation de l’unité africaine relative à l’attaque militaire aérienne et navale lancée en avril 1986 par l’actuel Gouvernement des États-Unis contre la Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste; et la situation de la démocratie et des droits de l’homme en Haïti sont inscrits à l’ordre du jour de sa prochaine et soixantième session. 

L’Assemblée a également conclu l’examen des questions intitulées «  Suite à donner aux textes issus de la session extraordinaire consacrée aux enfants », « Suite à donner aux textes issus de la vingt-sixième session extraordinaire: mise en œuvre de la Déclaration d’engagement sur le VIH/sida ».  Ces questions étant examinées annuellement, elle a décidé de les inscrire à l’ordre du jour de la prochaine session.  À cet effet, le Président de l’Assemblée générale a tenu à rappeler que l’Assemblée avait tenu en date du 2 juin 2005 une Réunion de haut niveau pour examiner les progrès accomplis dans la concrétisation des engagements énoncés dans la déclaration sur le VIH/sida.  

Parmi les nombreux autres points que l'Assemblée générale a décidé d’inscrire à l’ordre du jour de la prochaine session figure notamment l’examen du financement de toutes les missions de maintien de la paix.  En ce qui concerne l’examen de la situation dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan, le représentant de l’Arménie a tenu à se dissocier du consensus relatif à l’inscription de cette question à l’ordre du jour de la soixantième session.  Il a rappelé que son pays avait demandé une enquête effectuée depuis par l’OSCE sur les allégations mensongères de l’Azerbaïdjan.  Les résultats de la mission d’enquête de l’OSCE auraient dû apaiser les tensions et convaincre l’Azerbaïdjan de s’inscrire dans le cadre des négociations de Minsk avec les autorités du Haut-Karabakh, a-t-il dit, jugeant inutile de reporter de nouveau l’examen de cette question et souhaitant que l’Assemblée générale n’inscrive plus ce point à l’ordre du jour de sa session.

Par ailleurs, il a également été indiqué que le Tchad avait effectué le versement nécessaire pour ramener ses arriérés en deçà du montant indiqué à l’Article 19 de la Charte, montant qui prive les retardataires aux votes à l’Assemblée.  

L'Assemblée générale clôturera les travaux de sa cinquante-neuvième demain mardi 13 septembre à 9 heures.

*     A/59/L.69/Rev.1

**    A/59/47

***   lettre contenue au document A/59/908

****   A/59/652/Add.3

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.