MESSAGE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL À L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES VOLONTAIRES

2 décembre 2004
SG/SM/9629-OBV/459

MESSAGE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL À L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES VOLONTAIRES

02/12/2004
Communiqué de presse
SG/SM/9629
OBV/459


MESSAGE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL À L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES VOLONTAIRES


On trouvera ci-après le message du Secrétaire général, Kofi Annan, à l’occasion de la Journée internationale des volontaires, célébrée le 5 décembre 2004: 


Progresser dans la voie tracée par la Déclaration du Millénaire et dans la réalisation des objectifs de développement qui y sont énoncés, c’est l’affaire de tous, partout dans le monde.  Le volontariat reste, à cet égard, un moyen efficace d’apporter sa contribution.


Que ce soit sur le terrain au sein des communautés ou devant l’écran de son ordinateur, le volontariat permet à tout un chacun d’accomplir des tâches extraordinaires.  Les contributions ainsi apportées ont une importance capitale, que l’on choisisse de s’attaquer à la pauvreté, à la faim, à la maladie et à l’analphabétisme, ou que l’on s’emploie à sauvegarder l’environnement mondial ou à protéger les femmes contre la discrimination et la violence.


La force du volontariat réside dans son universalité – dans ces actes innombrables de solidarité et d’entraide qui s’accomplissent chaque jour, aussi bien dans les pays développés que dans les pays en développement.  Peu importe comment on s’y prend.  Tout ce qu’il faut, c’est être prêt à partager son temps, ses compétences ou ses bonnes idées.


À l’occasion de la Journée internationale des volontaires, je demande aux gouvernements et à la société civile d’encourager le volontariat.  Nous devons reconnaître le rôle important que les volontaires jouent dans les processus de développement et les contributions innombrables qu’ils apportent à l’édification d’un avenir plus durable et plus sûr.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.