DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA GUINÉE-BISSAU

11 octobre 2004
SC/8213-AFR/1047

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA GUINÉE-BISSAU

11/10/2004
Communiqué de presse
SC/8213
AFR/1047


DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA GUINÉE-BISSAU


On trouvera ci-après la déclaration à la presse sur la Guinée-Bissau faite le 7 octobre par le Président du Conseil de sécurité, Emyr Jones Parry (Royaume-Uni):


Le Conseil de sécurité, à sa demande, a écouté cet après-midi, dans le cadre de consultations informelles, un exposé de M. Tuliameni Kalomoh, Sous-Secrétaire général aux affaires politiques, sur les événements qui se sont produits en Guinée-Bissau le 6 octobre 2004.


Les membres du Conseil se sont déclarés préoccupés par la tournure tragique que prennent les événements à un moment où la Guinée-Bissau fait des progrès continus vers le plein rétablissement de l’ordre constitutionnel.


Les membres du Conseil ont condamné l’usage qui est fait de la force en vue de régler les divergences ou de régler des griefs concernant des problèmes qui se posent depuis longtemps dans le secteur militaire. Ils ont déploré les pertes subies, en particulier le meurtre du chef d’état-major des forces armées, le général Verissimo Correia Seabra.


Les membres du Conseil ont demandé à tous ceux concernés de parvenir rapidement à un accord conforme au respect de l’autorité constitutionnelle et de l’état de droit.


Les membres du Conseil ont demandé aussi à la communauté internationale de continuer à avoir confiance dans le processus de consolidation démocratique en Guinée-Bissau et de respecter ses engagements en faveur du développement dans ce pays.


Les membres du Conseil se sont félicités de ce que l’Union africaine, la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) étaient prêtes à fournir un appui pour que le dialogue entre les parties s’achève de façon pacifique. Ils ont encouragé le Représentant du Secrétaire général en Guinée-Bissau à maintenir son assistance à ce dialogue.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel.