DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR HAÏTI

16 juin 2004
SC/8125

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR HAÏTI

16/06/2004
Communiqué de presseSC/8125

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR HAÏTI

Vous trouverez ci-dessous la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, Lauro L. Baja (Philippines), concernant la situation en Haïti:

Les membres du Conseil de sécurité ont entendu l’exposé fait par M. Hedi Annabi, Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, au sujet des derniers faits nouveaux intervenus en Haïti, dans lequel était souligné le fait que la situation sur place demeurait stable et calme. M. Annabi a décrit les progrès faits à ce jour dans l’établissement de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et déclaré aux membres que cette dernière avançait comme prévu dans la mise en place d’une composante militaire efficace mais que des renforts seraient nécessaires à l’avenir. En ce qui concerne la police civile, M. Annabi a assuré le Conseil que le Département des opérations de maintien de la paix travaillait d’arrache-pied à la constitution d’une force de police digne de ce nom. Il a également évoqué des questions politiques et humanitaires et notamment les inondations récentes.

Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités du déploiement de la Mission et du processus de coordination avec les éléments de la Force multinationale intérimaire qui devaient rester sur place. Ils ont remercié le Canada, le Chili, la France et les États-Unis de leur contribution à la Force et le Brésil, le Chili et le Canada de leur participation opportune à la Mission. À cet égard, ils ont exprimé l’espoir que les pays ayant proposé de fournir des contingents tiennent leurs engagements afin d’éviter un hiatus majeur dans le déploiement des forces pendant la période de transition.

À ce stade crucial de la période de transition, les membres du Conseil se sont réjouis du soutien apporté par la communauté internationale à la stabilisation et au redressement d’Haïti.

Les membres du Conseil ont lancé un appel à la communauté internationale pour qu’elle apporte son concours au Gouvernement de transition qui a entrepris de créer des conditions sûres et stables en Haïti. Les membres du Conseil ont rappelé l’importance cruciale que revêtaient la promotion du développement social et économique à long terme et la lutte contre la pauvreté en Haïti pour assurer durablement la stabilité et la paix dans ce pays.

Les membres du Conseil encouragent tous les acteurs politiques haïtiens à poursuivre leurs efforts à la faveur d’un dialogue ouvert à tous pour jeter les bases d’un système politique pacifique et démocratique dans ce pays.

À cet égard, les membres du Conseil ont souligné l’importance de la conférence des donateurs, qui doit se tenir à Washington les 19 et 20 juillet, et ont vivement souhaité qu’un soutien international généreux et opportun soit mobilisé à cette occasion.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.