DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE CONCERNANT LA SITUATION DANS LE NORD DE L’OUGANDA

14 avril 2004
SC/8057-AFR/900

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE CONCERNANT LA SITUATION DANS LE NORD DE L’OUGANDA

14/04/2004
Communiqué de presse
SC/8057
AFR/900


DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE

CONCERNANT LA SITUATION DANS LE NORD DE L’OUGANDA


Vous trouverez ci-dessous la déclaration à la presse faite aujourd’hui concernant la situation dans le nord de l’Ouganda, par le Président du Conseil de sécurité, Gunter Pleuger (Allemagne):


Le Conseil de sécurité a entendu ce jour un exposé du Secrétaire général aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, M. Jan Egeland, concernant la situation humanitaire dans le nord de l’Ouganda.


Les membres du Conseil ont fermement condamné les abominables atrocités commises par l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) et ont exprimé leur profonde préoccupation face à la crise humanitaire, en appelant en particulier l’attention sur le déplacement massif de  civils, l’enlèvement d’enfants et leur recrutement forcé comme soldats, et la violence sexuelle, à l’égard des filles notamment, y compris l’exploitation dont ils font l’objet. Ils ont souligné que de tels crimes ne sauraient demeurer impunis.

Les membres du Conseil exigent que l’Armée de résistance du Seigneur mette immédiatement fin à tous les actes de violence contre des civils.


Les membres du Conseil ont souligné qu’il importait d’étudier toutes les possibilités de régler le confit par des voies pacifiques, y compris en créant un climat propice à la recherche d’une solution fondée sur le dialogue.


Les membres du Conseil ont invité le Gouvernement ougandais à améliorer la protection des personnes déplacées et du personnel chargé de leur dispenser des services de base, et ont lancé un appel à toutes les parties pour qu’elles permettent aux organisations humanitaires d’accéder librement et sans danger à la population civile, conformément aux principes du droit international et notamment, du droit international humanitaire.


Les membres du Conseil ont encouragé la communauté internationale à soutenir les organisations humanitaires qui s’emploient sans relâche à venir en aide à la population civile.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel.