DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA COTE D’IVOIRE

26 mars 2004
SC/8043-AFR/869

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA COTE D’IVOIRE

26/03/2004
Communiqué de presse
SC/8043
AFR/869


DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA COTE D’IVOIRE


Vous trouverez ci-dessous la déclaration à la presse sur la Côte d’Ivoire faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, Jean-Marc de La Sablière (France):


Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur grave préoccupation devant les événements qui viennent de se produire en Côte d’Ivoire, en particulier à Abidjan, le 25 mars.


Ils ont souligné que le Conseil de sécurité a entériné l’Accord de Linas-Marcoussis. Cet accord politique constitue pour la Côte d’Ivoire la seule issue à la crise.


Les membres du Conseil de sécurité ont rappelé l’engagement du Conseil à soutenir le processus de règlement pacifique en Côte d’Ivoire, comme en témoigne sa décision de déployer une force de maintien de la paix dont le mandat est clair et robuste.


Les membres du Conseil de sécurité ont tenu à souligner que toutes les parties ivoiriennes doivent prendre le même engagement. Aucun progrès dans la mise en œuvre de l’Accord de Linas-Marcoussis ne peut se faire sans la volonté et l’engagement de tous les acteurs ivoiriens eux-mêmes. C’est à eux qu’il revient d’abord d’assurer, sans condition, la pleine application de l’Accord de Linas-Marcoussis comme ils s’y sont engagés en janvier 2003.


Les membres du Conseil de sécurité ont souligné qu’il est essentiel de procéder sans délai et de manière simultanée à la mise en œuvre de tous les engagements pris au titre de cet accord. Ils ont souligné, en particulier, qu’il est urgent d’adopter les textes clefs prévus par l’Accord de Linas-Marcoussis, d’engager les opérations de désarmement des combattants, d’assurer le redéploiement de l’administration sur l’ensemble du territoire. 


Les membres du Conseil de sécurité ont souligné qu’il est impératif que toutes les parties ivoiriennes demeurent pleinement engagées au sein du gouvernement. Ils demandent instamment à toutes les parties ivoiriennes d΄agir avec responsabilité et retenue, au service de la Côte d’Ivoire et des Ivoiriens. Les membres du Conseil de sécurité ont insisté sur le fait qu’il est de la responsabilité des autorités de la Côte d’Ivoire de garantir la sécurité de tous les citoyens ivoiriens.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel.