L'EXPOSITION « POUR CÉLÉBRER LES PEUPLES AUTOCHTONES » INAUGURÉE LE 11 MAI AU SIÈGE DES NATIONS UNIES À NEW YORK

11 mai 2004
Note no. 5866

L'EXPOSITION « POUR CÉLÉBRER LES PEUPLES AUTOCHTONES » INAUGURÉE LE 11 MAI AU SIÈGE DES NATIONS UNIES À NEW YORK

11/05/2004
Communiqué de presseNote no. 5866

Note aux correspondants

L'EXPOSITION « POUR CÉLÉBRER LES PEUPLES AUTOCHTONES » INAUGURÉE

LE 11 MAI AU SIÈGE DES NATIONS UNIES À NEW YORK

(Adapté de l’anglais)

NEW YORK, 11 mai 2004 -- L'exposition « Pour célébrer les peuples autochtones », qui honore l'art autochtone du monde entier, sera ouverte le mardi 11 mai à 18 heures 30 dans le hall des visiteurs au Siège des Nations Unies, à New York.

Une série de photographies consacrée aux rites sacrés et aux cérémonies des aborigènes australiens, y sera présentée, ainsi qu'une autre constituée de clichés de photographes de National Geographic.  Le photographe brésilien Adriano Fagunges présentera ses portraits des peuples indigènes d'Amazonie.

L'exposition comprend aussi des sculptures de Santi Hitorangi, artiste originaire de l'Ile de Pâques, une installation du Maori George Nuku (Nouvelle-Zélande), une œuvre murale du Péruvien Ccopacatty, une réalisation à base de perles de l'Iroquois Samuel Thomas, des peintures du Massai Nangini, de l'art totémique par les Lanapi nord-américains Rik Winter-Bear et Marietta Fryer et des pièces de la tisserande guatémaltèque Juanita Velasco, exposés conjointement avec des iconographies en provenance d'Afrique, d'Amérique du Nord et du Sud, et des Caraïbes.

Avec Roberto Mucaro Borrero (Taino) comme maître de cérémonie, l'Australien Cameron McCarthy inaugurera l'évènement en jouant une pièce au didgeridoo, instrument à vent des aborigènes de sa communauté.  Des allocutions seront ensuite prononcées par José Antonio Ocampo, Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, Peter Tesch, Représentant permanent adjoint de l'Australie aux Nations Unies, et Ole Henrik Magga, Président de l'Instance permanente sur les questions autochtones.

Ulali, trio a cappella formé d'Amérindiennes, jouera un intermède musical en s'accompagnant de percussions.  Yarina, un groupe de danseuses et de musiciennes venues d'Equateur, donnera une danse en honneur des femmes autochtones, suivi du quartet équatorien Salasaca Kuna, qui, comme lors des années précédentes, conclura la cérémonie en invitant les participants à danser.

L'exposition marque la troisième session de l'Instance permanente sur les questions autochtones, qui se réunit au Siège des Nations Unies du 10 au 27 mai, avec cette année pour thème « Les femmes autochtones ».

Pour plus d'informations, veuillez contacter Edoardo Bellando, Département de l'information publique, au tel: 1 (212) 963-8275 ; email : bellando@un.org.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.