LE GROUPE DE TRAVAIL SUR LA DÉTENTION ARBITRAIRE SE RÉUNIT À GENÈVE DU 13 AU 15 SEPTEMBRE

9 septembre 2004
HR/4790

LE GROUPE DE TRAVAIL SUR LA DÉTENTION ARBITRAIRE SE RÉUNIT À GENÈVE DU 13 AU 15 SEPTEMBRE

09/09/2004
Communiqué de presseHR/4790

LE GROUPE DE TRAVAIL SUR LA DÉTENTION ARBITRAIRE SE RÉUNIT À GENÈVE DU 13 AU 15 SEPTEMBRE

(Adapté de l’anglais)

GENÈVE, 8 septembre -- Le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire tiendra sa quatrième session, du 13 au 17 septembre, à Genève.  Créé en 1991, le Groupe de travail est chargé d’enquêter sur les allégations de privations arbitraires de liberté.  Depuis 1997, son mandat a été élargi pour couvrir la question de la détention administrative des demandeurs d’asile et des immigrants.  Le Groupe reçoit les plaintes des représentants des organisations des droits de l’homme et des familles des personnes en détention ou encore de témoins directement concernés par les informations faisant état de détentions arbitraires.

Le Groupe de travail se réunit trois fois par an.  Il est composé d’un Président-Rapporteur, Leïla Zerrougui de l’Algérie, et de trois Vice-Présidents Soledad Villagra de Biederman du Paraguay, Seyyed Mohammad Hashemi de l’Iran et Manuela Carmena Castrillo de l’Espagne. 

L’année dernière, le Groupe de travail avait adopté 26 avis concernant 151 cas dans 12 pays.  Dans 131 cas, il a conclu à une privation arbitraire de liberté et a, par ailleurs, lancé un appel urgent à 47 gouvernements concernant quelque 812 individus.

Pour plus d’information sur le Groupe de travail, veuillez consulter le site http://www.unhchr.ch/htm1/menu2/7/b/mard.htm.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.