LE CONSEIL QUALIFIE D’ÉTAPE HISTORIQUE LES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES EN AFGHANISTAN ET DEMANDE AUX AUTORITÉS DE TENIR DANS LES DÉLAIS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES SANS EXCLUSIVE

12 octobre 2004
CS/8217

LE CONSEIL QUALIFIE D’ÉTAPE HISTORIQUE LES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES EN AFGHANISTAN ET DEMANDE AUX AUTORITÉS DE TENIR DANS LES DÉLAIS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES SANS EXCLUSIVE

12/10/2004
Communiqué de presseCS/8217

Conseil de sécurité

5056e séance – matin

Le Conseil qualifie d’Étape historique les Élections prÉsidentielles en afghanistan et demande aux autoritÉs de tenir dans les dÉlais des Élections lÉgislatives sans exclusive

À l’issue de consultations sur la situation en Afghanistan, le Président du Conseil de sécurité pour le mois d’octobre, Sir Emyr Jones Parry, du Royaume-Uni, a fait ce matin, au nom des membres du Conseil, la déclaration suivante:

Le Conseil de sécurité se félicite de l’élection présidentielle qui a eu lieu le 9 octobre 2004 en Afghanistan, souligne qu’elle constitue une étape historique importante dans le processus politique et félicite les millions d’électeurs afghans, parmi lesquels de nombreuses femmes et de nombreux réfugiés, qui ont montré leur attachement à la démocratie en participant à la première élection directe du chef de l’État.  Il se félicite en outre de la large représentation politique, illustrée par la présence de 18 candidats à la présidence.  Il rend hommage à la Police nationale afghane et à l’Armée nationale afghane pour le rôle qu’elles ont joué, avec l’aide des forces de sécurité internationales, dans le renforcement de la sécurité au cours de la période électorale.

Le Conseil salue le travail de l’Organe mixte d’administration des élections et rend hommage à la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan, qui ont brillamment contribué aux préparatifs de cette élection.  Il salue aussi les efforts déployés par l’Organe mixte pour aller au-devant des préoccupations de tout candidat et donner encore plus de transparence au processus électoral, et attend avec intérêt une déclaration finale.

Le Conseil prie instamment le Gouvernement afghan, aidé en cela par la communauté internationale, de continuer à faire face aux problèmes qui persistent en Afghanistan (sécurité, préparation des élections législatives d’avril 2005 dans les délais, reconstruction des institutions, lutte contre les stupéfiants, et désarmement, démobilisation et réinsertion des milices afghanes).

Le Conseil demande aux autorités afghanes de préparer et de tenir dans les délais des élections législatives sans exclusive et lance un appel à la communauté internationale pour qu’elle les aide à mener à bien le processus électoral arrêté dans l’Accord de Bonn.

Le Conseil s’engage à apporter au Gouvernement et au peuple d’un Afghanistan souverain un soutien sans faille alors qu’ils reconstruisent leur pays, renforcent les fondements de la démocratie constitutionnelle, et prennent la place qui leur revient dans la communauté des nations, et demande à la communauté internationale, au sein de laquelle l’Organisation des Nations Unies doit jouer un rôle central, de les soutenir dans cette entreprise.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.