LE CONSEIL DE SÉCURITÉ PROROGE LE MANDAT DE LA MISSION DES NATIONS UNIES EN RÉPUBLIQUE DU CONGO JUSQU’AU 1ER OCTOBRE 2004

29 Juillet 2004
CS/2721

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ PROROGE LE MANDAT DE LA MISSION DES NATIONS UNIES EN RÉPUBLIQUE DU CONGO JUSQU’AU 1ER OCTOBRE 2004

29/07/2004
Communiqué de presseCS/2721

Conseil de sécurité

5014e séance – matin

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ PROROGE LE MANDAT DE LA MISSION DES NATIONS UNIES EN RÉPUBLIQUE DU CONGO JUSQU’AU 1ER OCTOBRE 2004

Accueillant avec satisfaction la disponibilité de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) à prendre une part active dans le mécanisme conjoint de vérification dont la création a été annoncée par les Présidents de la République démocratique du Congo (RDC) et du Rwanda à Abuja, le 25 juin 2004, et constatant que la situation en RDC continue de faire peser une menace sur la paix et la sécurité internationales dans la région, le Conseil de sécurité a décidé à l’unanimité, ce matin, par la résolution 1555 (2004) de proroger le mandat de la Mission jusqu’au 1er  octobre 2004 le mandat de la Mission. 

Par ailleurs, le Conseil a prié le Secrétaire général de lui soumettre un rapport, avant le 16 août 2004, sur l’exécution par la MONUC de son mandat.

LA SITUATION CONCERNANT LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Texte du projet de résolution S/2004/605

Le Conseil de sécurité,

Rappelant ses résolutions et les déclarations de son président pertinentes concernant la situation en République démocratique du Congo, notamment les résolutions 1493 du 28 juillet 2003 et 1533 du 11 mars 2004,

Réaffirmant son attachement au respect de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et de l’indépendance politique de la République démocratique du Congo ainsi que de tous les États de la région,

Réitérant son plein appui au gouvernement d’unité nationale et de transition de la République démocratique du Congo,

Profondément préoccupé par les tensions continuelles et par la persistance des hostilités dans l’est de la République démocratique du Congo, en particulier dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu, ainsi que dans le district d’Ituri,

Réaffirmant sa disponibilité à soutenir le processus de paix et de réconciliation nationale, en particulier par le biais de la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC),

Accueillant avec satisfaction la disponibilité de la MONUC à prendre une part active dans le mécanisme conjoint de vérification dont la création a été annoncée par les Présidents de la République démocratique du Congo et du Rwanda à Abuja, le 25 juin 2004,

Constatant que la situation en République démocratique du Congo continue de faire peser une menace sur la paix et la sécurité internationales dans la région,

1.    Décide de proroger jusqu’au 15 octobre 2004 le mandat de la MONUC; tel que contenu dans les résolutions 1493 et 1533, toutes deux adoptées en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies;

2.    Prie le Secrétaire général de lui soumettre un rapport, avant le 16 août 2004, sur l’exécution par la MONUC de son mandat,

3.    Décide de demeurer activement saisi de la question.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.