DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA JAMAHIRIYA ARABE LIBYENNE

24 décembre 2003
SC/7967

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA JAMAHIRIYA ARABE LIBYENNE

24/12/2003
Communiqué de presseSC/7967

                                                            SC/7967

                                                            24 décembre 2003

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE

SUR LA JAMAHIRIYA ARABE LIBYENNE

Vous trouverez ci-dessous la déclaration à la presse sur la Jamahiriya arabe libyenne faite le 23 décembre par le Président du Conseil de sécurité, M. Stefan Tafrov (Bulgarie):

Les membres du Conseil de sécurité ont pris note de la lettre du Représentant permanent de la Jamahiriya arabe libyenne transmettant le texte de la déclaration par laquelle le Gouvernement libyen a annoncé le 19 décembre qu’il abandonnait volontairement ses programmes visant à mettre au point des armes de destruction massive et leurs vecteurs et qu’il s’acquitterait et accroîtrait ses obligations dans le cadre des régimes relatifs à la non-prolifération. Ils ont en outre entendu les exposés que les Ambassadeurs du Royaume-Uni et des États-Unis ont faits sur la question.

Les membres du Conseil ont rappelé la Déclaration que le Président a faite le 31 janvier 1992 à l’issue de la réunion au sommet du Conseil, sur « la responsabilité du Conseil de sécurité dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales ».

Les membres du Conseil ont chaleureusement accueilli la déclaration du Gouvernement libyen, la reconnaissance par la Libye du bien-fondé des inquiétudes de la communauté internationale concernant la prolifération des armes de destruction massive et la décision que la Libye a volontairement prise de répondre à ces inquiétudes. Ils ont exprimé l’espoir que la Libye tiendrait rapidement tous les engagements qu’elle a pris dans la déclaration, y compris en ce qui concerne les vérifications internationales d’urgence.

Dans ce contexte, les membres du Conseil se sont félicités de la décision de la Libye et ont encouragé celle-ci à coopérer avec d’autres parties, notamment l’Organisation des Nations Unies et d’autres organismes internationaux compétents, pour que l’élimination de tous les programmes libyens relatifs aux armes de destruction massive soit vérifiée.

Les membres du Conseil ont fait écho à la déclaration du Secrétaire général, en date du 20 décembre, concernant la décision de la Libye, soulignant qu’il était important que tous les États concernés appliquent pleinement tous les traités relatifs au désarmement et encourageant ces États à intensifier leurs efforts en matière de non-prolifération des armes de destruction massive.

Les membres du Conseil ont pris note de l’importance des efforts diplomatiques qui ont conduit à la déclaration de la Libye.

Les membres du Conseil demeurent résolus à appuyer ces efforts et à y contribuer.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.