DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA SITUATION ENTRE L’IRAQ ET LE KOWEIT

26 août 2003
SC/7855

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA SITUATION ENTRE L’IRAQ ET LE KOWEIT

26/08/2003
Communiqué de presse
SC/7855


                                                            SC/7855

                                                            IK/383

                                                            26 août 2003


DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE

SUR LA SITUATION ENTRE L’IRAQ ET LE KOWEIT


Vous trouverez ci-dessous la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, Fayssal Mekdad (République arabe syrienne), concernant la situation entre l’Iraq et le Koweït :


Les membres du Conseil de sécurité ont entendu un exposé de M. Yuli Vorontsov, le coordonnateur de haut niveau, sur le treizième rapport du Secrétaire général, présenté en application du paragraphe 14 de la résolution 1284 du Conseil de sécurité. Ils ont exprimé leur appui à M. Vorontsov et l’ont remercié des efforts qu’il continue de faire pour régler ce problème.


Les membres du Conseil ont vigoureusement condamné les graves violations des droits de l’homme et le meurtre de Koweïtiens et de ressortissants d’autres pays par l’ancien régime iraquien au mépris, également, des dispositions du droit international humanitaire.


Ils ont exprimé leurs condoléances aux familles des personnes disparues dont les restes ont maintenant été identifiés. Les membres du Conseil demeurent très préoccupés par la situation difficile des familles des personnes qui sont toujours portées disparues.


Les membres du Conseil ont souligné l’importance du travail accompli par le Comité international de la Croix-Rouge et par la Commission tripartite et son sous-comité technique et ont engagé toutes les parties concernées à continuer à travailler ensemble pour régler les dernières questions en suspens.


Ils ont pris note de la recommandation du Secrétaire général tendant à ce que son prochain rapport sur la question, attendu en décembre, soit le dernier et ont exprimé l’espoir qu’à cette date toutes les questions en suspens auront été résolues.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel.