DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

6 mai 2003
SC/7749

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

06/05/03
Communiqué de presseSC/7749

                                                            AFR/613

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Vous trouverez ci-après le texte de la déclaration faite à la presse hier par le Président du Conseil de sécurité, Munir Akram (Pakistan), sur la République démocratique du Congo:

Les membres du Conseil ont exprimé leur préoccupation au sujet de la situation en Ituri.  Ils ont exhorté toutes les parties congolaises et tous les États de la région à apporter leur appui au processus entamé par la Commission de pacification de l’Ituri et à se garder de toute activité susceptible de le mettre en péril.  Ils ont rappelé que l’Ouganda devait honorer l’engagement pris de retirer ses troupes d’Ituri.

Les membres du Conseil ont salué les efforts déployés par la MONUC dans la région et exprimé à la Mission leur appui sans réserve.  Ils ont condamné avec la plus grande fermeté toutes les formes de menace et de harcèlement dont le personnel de la MONUC était victime sur place.

Les membres du Conseil ont condamné les actes de violence commis récemment dans le Kivu et exigé que ces actes cessent immédiatement.

Les membres du Conseil ont souligné que les actes consistant à manifester un soutien aux milices armées ou attiser les tensions ethniques contrecarraient les efforts menés aux niveaux national et local en faveur de la paix, de l’unification et de la réconciliation, et qu’il convenait donc d’y mettre fin immédiatement.

Les membres du Conseil ont rappelé que les dirigeants des factions belligérantes devraient être tenus personnellement responsables des violations des droits de l’homme perpétrées en Ituri et dans d’autres régions de la République démocratique du Congo.

Les membres du Conseil ont exprimé leurs condoléances à la suite du décès de membres du personnel de la MONUC originaires de Fédération de Russie et de Chine, et témoigné leur sympathie à l’adresse du membre roumain de la Mission victime de blessures.

Les membres du Conseil ont accueilli avec satisfaction les progrès enregistrés sur la voie de l’instauration d’un gouvernement de transition.

Les membres du Conseil ont noté qu’il serait nécessaire de traiter ces questions urgentes lors de la prochaine mission du Conseil dans la région.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.