DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA COTE D’IVOIRE

28 mars 2003
SC/7714

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA COTE D’IVOIRE

28/03/2003
Communiqué de presse
SC/7714


                                                            AFR/592


DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA COTE D’IVOIRE


Vous trouverez ci-après le texte de la déclaration faite à la presse aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, Mamady Traoré (Guinée) sur la situation en Côte d’Ivoire:


Les membres du Conseil de sécurité se disent gravement préoccupés par les incidents intervenus le 26 mars à Daloa, lors des manifestations organisées par les «Jeunes patriotes».


Les membres du Conseil de sécurité demandent aux autorités ivoiriennes de veiller à ce que de tels incidents ne se reproduisent plus.  Ils soulignent que ces incidents peuvent enflammer les passions, nuire au processus de paix et mettre en péril la vie de personnes innocentes.


Les membres du Conseil de sécurité réaffirment leur soutien aux forces de la CEDEAO et aux forces françaises, dans leur effort pour contribuer à la mise en œuvre des Accords de Linas-Marcoussis.


Les membres du Conseil de sécurité condamnent le recrutement de mercenaires par quelque partie que ce soit, et ils demandent que toute la lumière soit faite sur les violations des droits de l’homme en Côte d’Ivoire, en particulier les massacres.


Les membres du Conseil de sécurité lancent un appel aux parties ivoiriennes pour qu’elles fassent face à leurs responsabilités et respectent leurs engagements pris au titre des Accords de Linas-Marcoussis et d’Accra.


Les membres du Conseil soulignent que les Etats voisins doivent s’efforcer d’empêcher la participation de mercenaires, qui déstabilisent la Côte d’Ivoire.


Les membres du Conseil réitèrent leur soutien au Premier Ministre, M. Diarra, à son Gouvernement qui vient d’être mis en place, au Comite de suivi et au Représentant spécial du Secrétaire général.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel.