DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE BURUNDI

25 juin 2002
SC/7433

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE BURUNDI

25/06/02
Communiqué de presseSC/7433

                                                            SC/7433

                                                            25 juin 2002

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE BURUNDI

On trouvera ci-après le texte de la déclaration faite, le 24 juin, à la presse par le Président du Conseil de sécurité, Mikhail Wehbe (Syrie), concernant le Burundi :

Les membres du Conseil de sécurité :

Encouragent la facilitation, la Tanzanie, et la région à poursuivre leurs efforts afin d’aider les belligérants à parvenir à un accord de cessez-le-feu au Burundi;

Demandent instamment aux groupes armés de s’associer aux efforts régionaux en engageant des négociations sérieuses aboutissant à une cessation des hostilités/un cessez-le-feu;

Expriment leur gratitude à l’Afrique du Sud pour avoir fourni l’unité de protection permettant aux dirigeants exilés regagnant le Burundi de prendre part au Gouvernement provisoire, et se félicitent de la décision du Gouvernement sud-africain de fournir cet appui;

Rappellent aux parties les obligations qui leur incombent en vertu du droit international humanitaire, condamnent toutes les attaques perpétrées contre des civils et exigent qu’elles cessent immédiatement, et demandent instamment aux belligérants d’observer des jours de tranquillité, afin de permettre aux organismes humanitaires de mener à bien leurs activités sur le terrain;

Encouragent le Gouvernement à poursuivre un dialogue constructif au sein des institutions intérimaires et avec la société civile;

Demandent instamment à la communauté des donateurs de fournir d’urgence au Burundi une assistance économique et en matière de développement, y compris une aide hors projet.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.