DECLARATION DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE A LA PRESSE AU SUJET DE LA SOMALIE

29 mai 2002
AFR/416

DECLARATION DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE A LA PRESSE AU SUJET DE LA SOMALIE

29/05/2002
Communiqué de presseAFR/416

                                                            SC/7415

DECLARATION DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE A LA PRESSE AU SUJET DE LA SOMALIE

On trouvera ci-après le texte de la déclaration faite à la presse le 24 mai par le Président du Conseil de sécurité, M. Kishore Mahbubani (Singapour), au sujet de la Somalie:

Les membres du Conseil ont entendu un exposé du Secrétariat sur la situation en Somalie et se sont déclarés vivement préoccupés par les récents événements et leurs graves incidences sur la situation humanitaire.

Les membres du Conseil ont souligné qu’un règlement pacifique fondé sur la réconciliation nationale était indispensable, de même qu’un solide appui international.

Les membres du Conseil ont appelé tous les intéressés en Somalie à s’abstenir de recourir à la violence et à la force et à employer des moyens pacifiques pour régler le conflit.

Les membres du Conseil ont invité instamment tous les acteurs dans la région à s’engager sans ambiguïté et de bonne foi en faveur des efforts de paix en Somalie et à s’abstenir de toute action négative, notamment de toute action susceptible de compromettre l’intégrité territoriale et la souveraineté de la Somalie.

Les membres du Conseil ont encouragé l’Autorité intergouvernementale pour le développement à relancer dès que possible la Conférence de réconciliation nationale à Nairobi.

Les membres du Conseil ont insisté sur le fait qu’il importait d’appliquer dans les meilleurs délais la résolution 1407 (2002) afin de renforcer l’embargo sur les armes.

Les membres du Conseil ont condamné avec fermeté l’enlèvement d’un fonctionnaire du Programme des Nations Unies pour le développement à Mogadishu et demandé sa libération immédiate et sans condition. Ils ont souligné qu’ils continuaient d’apporter leur soutien aux efforts déployés par l’ONU dans toute la Somalie et à la détermination dont fait preuve l’équipe de pays de l’ONU.

Les membres du Conseil demeurent saisis de la question.

*   ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.