LE SECRETAIRE GENERAL EXHORTE LES PAYS DU G-7 A FAIRE PLUS POUR RESOUDRE LE PROBLEME DE LA DETTE DES PAYS LES PLUS PAUVRES

24 Juillet 2000
SG/SM/7493

LE SECRETAIRE GENERAL EXHORTE LES PAYS DU G-7 A FAIRE PLUS POUR RESOUDRE LE PROBLEME DE LA DETTE DES PAYS LES PLUS PAUVRES

24 juillet 2000

Communiqué de PresseSG/SM/7493

LE SECRETAIRE GENERAL EXHORTE LES PAYS DU G-7 A FAIRE PLUS POUR RESOUDRE LE PROBLEME DE LA DETTE DES PAYS LES PLUS PAUVRES

20000724

La déclaration suivante a été communiquée par le porte-parole du Secrétaire général, M. Kofi Annan:

Le Secrétaire général s'est déclaré profondément déçu de constater l'échec des Etats du G-7 à fournir l'allégement de la dette des pays pauvres tel que promis, en temps voulu.

"Depuis quatre ans des promesses ont été faites à ce sujet mais trop peu d'actions ont été menées".

Le Secrétaire général a noté que l'année dernière le G-7 avait promis d'annuler quelques 100 milliards de la dette des pays les plus pauvres.

"Cependant, seulement 9 des 41 pays pauvres les plus endettés au plus ont bénéficié d'un allégement à hauteur de 15 milliards", a-t-il déclaré.

"Je reconnais qu'il n'y a pas de solution simple au problème de la dette. Toutefois, quand il y a un accord de principe sur le fait que l'allégement de la dette est essentiel, et que des retards ont un impact profondément négatif sur les vies des pauvres, il est impératif que davantage soit fait".

"Je demande instamment à toutes les parties de s'engager à résoudre leurs divergences sur cette question vitale, et ce de manière urgente".

* *** *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.