LE SECRETAIRE GENERAL PROPOSE DE LANCER UNE ½REVOLUTION BLEUEE POUR INSTAURER ET PROMOUVOIR UNE CULTURE DE LA PRESERVATION DE L'EAU

8 mars 2000
SG/SM/7326

LE SECRETAIRE GENERAL PROPOSE DE LANCER UNE ½REVOLUTION BLEUEE POUR INSTAURER ET PROMOUVOIR UNE CULTURE DE LA PRESERVATION DE L'EAU

8 mars 2000


Communiqué de Presse
SG/SM/7326
OBV/134


LE SECRETAIRE GENERAL PROPOSE DE LANCER UNE «REVOLUTION BLEUE» POUR INSTAURER ET PROMOUVOIR UNE CULTURE DE LA PRESERVATION DE L’EAU

20000308

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, le 22 mars 2000 :

L'eau salubre est un produit irremplaçable. Aucune des technologies de ce nouveau siècle ne nous permet de fabriquer de l'eau. Rien ne peut lui être substitué et elle ne peut pas être reproduite. Elle doit donc être protégée comme une denrée précieuse.

Nous ne pouvons vivre sans eau, élément indispensable à tous les aspects de la vie. Dans bien des régions du monde, les nappes phréatiques baissent, les aquifères s'assèchent, les rivières et des lacs se tarissent progressivement et la pollution chimique d'origine agricole dégrade la qualité de l'eau. Dans le monde en développement, quelque 80 % des maladies et des décès sont dus à l'inaccessibilité de l'eau salubre et à l'absence de gestion des eaux.

Il semble que la multiplication des pénuries d'eau due à l'accélération de l'accroissement démographique, de l'urbanisation et de la pauvreté urbaine rende inaccessible l'objectif de l'eau pour tous, en particulier dans les pays en développement. Dans bien des régions du monde, le problème numéro 1 restera l'approvisionnement de populations de plus en plus nombreuses en eau potable et en eau pour l'évacuation des déchets, en particulier dans les mégalopoles.

La communauté internationale doit faire valoir ses droits et assumer ses responsabilités en veillant à ce que tous les utilisateurs, riches ou pauvres, qui exercent des pressions concurrentes sur l'eau, aient accès à cette ressource dans des conditions équitables et fiables, et à un prix abordable. Il s'agit pour nous de gérer les activités humaines de sorte à préserver les réserves d'eau, en qualité et en quantité. Pilier de la famille, la femme a un rôle essentiel à jouer à cet égard.

L'opinion mondiale doit être sensibilisée au rôle de l'eau dans le développement durable. Les populations du monde doivent mieux comprendre le cycle de l'eau afin de pouvoir mieux gérer cette ressource rare. C'est possible si nous avons la sagesse d'instaurer et de promouvoir une culture de la préservation de l'eau, de lancer une «révolution bleue».

* *** *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.