Secretary‑General Commends Peacekeepers at Central African Republic Camp for Courage in Protecting Civilians after Deadly Attack on Colleagues

SG/SM/18763-PKO/680
25 October 2017

Secretary‑General Commends Peacekeepers at Central African Republic Camp for Courage in Protecting Civilians after Deadly Attack on Colleagues

Following are UN Secretary‑General António Guterres’ remarks at the United Nations peacekeeping camp, in Bangassou today:

Monsieur le Ministre et chers collègues, militaires, policiers et civils,

Je suis ici pour vous exprimer ma gratitude, ma solidarité et mon admiration.

Premièrement, ma gratitude, et je m’adresse particulièrement aux contingents militaires et policiers qui [sont] ici à Bangassou. Vous faites un travail d’un courage extraordinaire. Vous êtes en train de protéger des civils dans une situation où le maintien de la paix se fait sans que la paix existe vraiment. Et vous le faites avec un sacrifice et [un dévouement] absolument extraordinaires.

Je suis fier d’être votre collègue et je suis fier d’être ici avec vous et de pouvoir vous témoigner toute ma gratitude et la gratitude des Nations Unies face à votre travail qui a une énorme importance, premièrement pour le peuple centrafricain, mais aussi pour notre organisation et pour sa réputation face au monde.

Mais aussi solidarité. Je viens de déposer une couronne de fleurs. Nous avons eu ici un nombre significatif de soldats marocains et cambodgiens qui ont sacrifié leur vie pour la défense des droits et de la sécurité du peuple centrafricain.

J’ai eu l’occasion de m’adresser à Sa Majesté le Roi du Maroc et de lui transmettre mes condoléances au peuple marocain, et je veux le faire ici d’une façon directe à tous les collègues et soldats héroïques qui sont tombés pour la défense de la paix.

And I would like to say to our Cambodian colleagues how proud I am for their very committed work, and it is, I would say, even more to be noted [that] you are here not in a typical military mission.  You are here in an engineering capacity.  You are helping to build roads, to repair bridges, to support the population, and so the sacrifice of the Cambodian soldiers is even more remarkable.  And I want to express my very, very deep solidarity and ask you please to convey my condolences to the families of those that have perished, and also to the people of Cambodia.

To all others, I am very grateful for the fact that so many have come in order to strengthen our position here and to create the conditions for the capacity of the United Nations to protect the people of Bangassou to be fully established.  I had the occasion to see people coming from so many different countries in the world; I want to express to all of them my very deep gratitude and appreciation, because the work that you are doing is particularly difficult.  I know that this camp was bombed, was attacked.  I know that you had to respond in very, very difficult circumstances, but you did it also with a high sense of responsibility in relation to the protection of civilians in Bangassou.  And so, I am enormously proud of the courage that you have shown, of the resistance that you have shown, and of the fact that you have been able to handle this situation with high respect for the rights of the people of the Central African Republic.

Thank you very, very much.

Je voudrais vous dire que nous sommes conscients des difficultés d’une opération de maintien de la paix avec des ressources limitées, dans un pays énorme, et là où vraiment la paix n’existe pas, ou n’existe pas entièrement. C’est pour ça que j’ai demandé au Conseil de sécurité un renforcement de cette force et aussi qu’on est en train de discuter avec les différents pays la possibilité d’un renforcement des capacités opérationnelles et des équipements des différentes unités qui sont en Centrafrique, pour garantir non seulement qu’elles puissent se protéger mieux, mais qu’elles puissent protéger mieux le peuple centrafricain. Vous pouvez compter sur tout mon engagement et l’engagement du Secrétaire général adjoint [aux opérations] de maintien de la paix.

Vous pouvez compter sur tout notre engagement pour, premièrement, demander au Conseil de sécurité les moyens dont nous avons besoin et, deuxièmement, pour [plaider auprès de] la communauté internationale pour un appui bien plus fort à la Centrafrique et à l’effort que le gouvernement, le président, les autorités de Centrafrique sont en train de faire dans le sens de la réconciliation, dans le sens d’une solution politique pour les problèmes du pays, parce qu’il n’y a jamais de solution militaire pour ces problèmes. Il faut que le peuple centrafricain, il faut que les autorités centrafricaines, les leaders communautaires, les leaders religieux, puissent être des apôtres de la paix, de la réconciliation, pour garantir que ce pays pourra trouver un nouveau chemin de paix et de prospérité pour ses citoyens. Et nous sommes là en tant que Nations Unies pour appuyer les Centrafricains. Nous sommes là pour servir le peuple centrafricain et je suis particulièrement [fier] du travail exceptionnel de nos forces ici à Bangassou.

Chers collègues, chers camarades,

C’est vraiment un énorme plaisir d’être ici avec vous. J’aimerais pouvoir le faire sans avoir la mémoire tragique des événement récents, mais nous comptons énormément sur votre détermination, sur votre courage, sur votre générosité.

Thank you very much to all of you.

For information media. Not an official record.