«PAS DE RELACHEMENT» DANS LA LUTTE CONTRE L'IMPUNITE, DECLARE LE SECRETAIRE GENERAL A L’OCCASION DE L’ENTRÉE EN VIGUEUR DU STATUT DE LA COUR PENALE INTERNATIONALE

1 July 2002
SG/SM/8293

«PAS DE RELACHEMENT» DANS LA LUTTE CONTRE L'IMPUNITE, DECLARE LE SECRETAIRE GENERAL A L’OCCASION DE L’ENTRÉE EN VIGUEUR DU STATUT DE LA COUR PENALE INTERNATIONALE

01/07/2002
Communiqué de presseSG/SM/8293

                                                             L/T/4369

«PAS DE RELACHEMENT» DANS LA LUTTE CONTRE L'IMPUNITE, DECLARE LE SECRETAIRE GENERAL A L’OCCASION DE L’ENTRÉE EN VIGUEUR DU STATUT DE LA COUR PENALE INTERNATIONALE

La déclaration suivante a été communiquée par le Bureau du porte-parole du Secrétaire général, M. Kofi Annan, à l’occasion de l'entrée en vigueur, le 1er  juillet, du Statut de Rome instituant la Cour pénale internationale (CPI):

L'entrée en vigueur du Statut de Rome instituant la Cour pénale internationale est un événement historique.  Elle réaffirme le rôle pivot du droit dans les relations internationales.  Elle contient en germe la promesse d'un monde dans lequel les responsables de génocide, de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre sont poursuivis lorsque les Etats ne sont pas en mesure ou ne veulent pas les traduire devant la justice.  Et elle offre au monde un outil indispensable pour prévenir de nouvelles atrocités.

Je félicite tous les Etats parties -ils sont actuellement 75- qui ont montré la voie en ratifiant le Statut et j'appelle tous les Etats qui ne l'ont pas encore fait à le ratifier ou à y adhérer au plus vite.  Il ne doit pas y avoir de relâchement dans la lutte contre l'impunité ni dans nos efforts pour prévenir tout génocide et autres crimes horribles qui relèvent de la compétence de la Cour.

*   ***   *

For information media. Not an official record.