CEUX QUI ONT FUI LA VIOLENCE ET LES PERSECUTIONS MERITENT PROTECTION ET ASSISTANCE ET NON MEFIANCE ET MEPRIS, SOULIGNE KOFI ANNAN A L’OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE DES REFUGIES

17 June 2002
SG/SM/8272

CEUX QUI ONT FUI LA VIOLENCE ET LES PERSECUTIONS MERITENT PROTECTION ET ASSISTANCE ET NON MEFIANCE ET MEPRIS, SOULIGNE KOFI ANNAN A L’OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE DES REFUGIES

17/06/02
Communiqué de presseSG/SM/8272

                                                            OBV/278

CEUX QUI ONT FUI LA VIOLENCE ET LES PERSECUTIONS MERITENT PROTECTION ET ASSISTANCE ET NON MEFIANCE ET MEPRIS, AFFIRME KOFI ANNAN A L’OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE DES REFUGIES

On trouvera ci-après le texte du message du Secrétaire général, M. Kofi Annan, à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin :

Cette seconde édition de la Journée mondiale des réfugiés est l’occasion de faire le bilan d’une année qui a permis à de nombreux réfugiés de refaire leur vie. En Afghanistan, le HCR a aidé 1 million de réfugiés à retourner dans leurs foyers. Au Timor oriental, plus de 200 000 réfugiés sont rentrés chez eux à temps pour fêter l’indépendance de leur pays et pour participer à ses premières élections présidentielles. Les réfugiés de la Sierra Leone et d’Angola ont eux aussi une nouvelle raison d’espérer que leurs longues années d’exil pourront bientôt prendre fin.

Toutefois, dans certaines régions du monde, la situation des réfugiés s’est détériorée de manière alarmante. De plus en plus de pays semblent déterminés à fermer leurs frontières aux réfugiés, rompant ainsi avec un demi-siècle de règles et de pratiques internationales. Dans plusieurs pays industrialisés, les demandeurs d’asile sont considérés comme des délinquants en puissance.

Ceux qui ont fui la violence et les persécutions méritent protection et assistance, et non méfiance et mépris. N’oublions pas que, dans leur grande majorité, les réfugiés et les demandeurs d’asile sont des femmes et des enfants. Voilà pourquoi, cette année, la Journée mondiale des réfugiés est consacrée aux femmes réfugiées. Celles-ci sont aux prises avec des difficultés énormes, et font preuve d’un courage et d’une détermination exemplaires pour garder leurs familles unies. Aujourd’hui, nous leur rendons hommage pour leur rôle vital et pour les contributions qu’elles apportent.

En cette Journée mondiale des réfugiés, nous qui avons la chance d’avoir un foyer, souvenons-nous que les réfugiés et les demandeurs d’asile ont, comme nous, des familles et des sentiments.  Bien souvent d’ailleurs, ils n’ont pas grand chose d’autre. Et n’oublions pas qu’un jour, nous pourrions nous aussi avoir besoin d’aide et frapper à la porte de notre voisin.

*   ***   *

For information media. Not an official record.