DÉCLARATION DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ À LA PRESSE AU SUJET DES BIENS KOWEÏTIENS

24 June 2002
SC/7431

DÉCLARATION DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ À LA PRESSE AU SUJET DES BIENS KOWEÏTIENS

24/06/02
Communiqué de presseSC/7431

                                                            SC/7431

                                                            24 juin 2002

DÉCLARATION DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ À LA PRESSE

AU SUJET DES BIENS KOWEÏTIENS

On trouvera ci-dessous une déclaration faite à la presse, le 21 juin, par le Président du Conseil de sécurité, M. Mikhail Wehbe (Syrie), au sujet des biens koweïtiens :

Les membres du Conseil de sécurité ont examiné le rapport présenté par le Secrétaire général en application du paragraphe 14 de la résolution 1284 (1999) du Conseil de sécurité, concernant le retour des biens koweïtiens saisis par l’Iraq, et ont été informés de cette question par le Coordonnateur de haut niveau, M. Yuli Vorontsov.

Les membres du Conseil ont pris note de l’admission par le Gouvernement iraquien qu’il a en sa possession des archives nationales koweïtiennes et est prêt à les remettre au Koweït par le canal d’un mécanisme des Nations Unies qui inclurait la Ligue des États arabes, comme l’avait suggéré le Secrétaire général dans son rapport.

Les membres du Conseil ont exprimé leur appui unanime au travail accompli par le Coordonnateur de haut niveau et ont souligné l’importance de la poursuite du dialogue entre l’Ambassadeur Vorontsov et le Gouvernement iraquien. Les membres du Conseil ont également accueilli avec satisfaction les recommandations qui figurent dans le communiqué du Sommet arabe de mars 2002 à ce sujet.

Les membres du Conseil ont approuvé les observations du Secrétaire général, et notamment celles où il souligne que le retour au Koweït de tous les biens koweïtiens conduira à un règlement de cette question humanitaire particulière. Ils ont vivement engagé le Gouvernement iraquien à faire de nouveaux efforts pour localiser tous les biens koweïtiens qui seraient encore en sa possession.

*   ***   *

For information media. Not an official record.