DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE CONCERNANT LE RAPATRIEMENT DE NATIONAUX DU KOWEÏT ET D’ÉTATS TIERS

17 April 2002
SC/7364

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE CONCERNANT LE RAPATRIEMENT DE NATIONAUX DU KOWEÏT ET D’ÉTATS TIERS

17/04/2002
Communiqué de presseSC/7364

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE CONCERNANT LE RAPATRIEMENT DE NATIONAUX DU KOWEÏT ET D’ÉTATS TIERS

Le Président du Conseil de sécurité, M. Sergey Lavrov (Fédération de Russie) a fait aujourd’hui la déclaration suivante sur la question du rapatriement de nationaux du Koweït et de pays tiers:

Les membres du Conseil de sécurité ont examiné le dernier rapport en date du coordonnateur de haut niveau nommé par le Secrétaire général, en application du paragraphe 14 de la résolution 1284 (1999) du Conseil de sécurité, pour le rapatriement de nationaux du Koweït et d’États tiers. Ils tiennent à exprimer une fois de plus leur soutien unanime à l’Ambassadeur Yuli Vorontsov pour les efforts qu’il consacre à cette question.

Les membres du Conseil se sont dits profondément préoccupés par le sort des nationaux du Koweït et de pays tiers qui sont toujours retenus en Iraq et ont exprimé leur sympathie aux membres de leur famille. Ils espèrent que toutes les parties intéressées continueront de traiter cette question dans une perspective strictement humanitaire et qu’elle sera réglée dans les plus brefs délais.

Les membres du Conseil partagent l’avis que le Secrétaire général a exprimé dans son rapport. Ils apprécient l’intensification des efforts déployés par la Ligue des États arabes, l’Organisation de la Conférence islamique et l’Union européenne pour amener l’Iraq à changer sa position et à coopérer. Ils appuient l’appel que le Secrétaire général a lancé à l’Iraq pour qu’il honore son intention d’appliquer intégralement les décisions prises lors du Sommet de Beyrouth concernant la question des disparus. Les membres du Conseil ont souligné l’importance du travail du Comité international de la Croix-Rouge et de la Commission tripartite en vue de résoudre cette question humanitaire et ont exhorté le Gouvernement iraquien à se faire de nouveau représenter dans tous les organes chargés de cette question.

Les membres du Conseil de sécurité demandent instamment à l’Iraq de coopérer pleinement avec l’Ambassadeur Vorontsov pour que celui-ci puisse s’acquitter du mandat que le Conseil de sécurité lui a conféré dans sa résolution 1284 (1999).

*   ***   *

For information media. Not an official record.