DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA SITUATION AU MOYEN-ORIENT

30 January 2002
SC/7287

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA SITUATION AU MOYEN-ORIENT

30/01/2002
Communiqué de presseSC/7287

DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA SITUATION AU MOYEN-ORIENT

On trouvera ci-après le texte d’une déclaration à la presse faite en fin de journée par le Président du Conseil de sécurité, Jagdish Koonjul (Maurice), sur la situation au Moyen-Orient :

Au début du mois, les membres du Conseil ont décidé qu’il était nécessaire de tenir des réunions d’information périodiques sur l’évolution de la situation au Moyen-Orient.  Cet après-midi, ils ont assisté à la première réunion de ce type tenue par le Représentant personnel du Secrétaire général et Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Terje Roed-Larsen.

Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés de plus en plus préoccupés par les niveaux de violence sans précédent et la détérioration constante de la situation au Moyen-Orient.  Ils ont déploré les pertes en vies humaines et la souffrance des populations civiles.

Les membres du Conseil ont souligné qu’il importait de mettre fin immédiatement au cycle destructeur et dangereux de violence.

Ils ont également souligné qu’il ne pouvait y avoir de solution militaire et que la violence ne ferait qu’engendrer davantage de violence.  La seule façon de progresser était de reprendre le dialogue et la négociation.  Ils ont appelé les deux parties à reprendre les négociations et à s’efforcer de trouver une solution juste, durable et globale au Moyen-Orient, fondée sur les résolutions 242 et 338 et les Principes de Madrid.

En réaffirmant leurs déclarations précédentes sur le Moyen-Orient, les membres du Conseil ont rappelé qu’Israël et l’Autorité palestinienne avaient accepté le plan de sécurité Tenet et le rapport du Comité Mitchell.

Ils ont pleinement soutenu les efforts déployés par le Secrétaire général et son Représentant personnel et Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Terje Roed-Larsen, afin d’aider les parties à aller de l’avant.  Ils se sont également félicités de la participation continue de l’Organisation des Nations Unies, de l’Union européenne, des États-Unis, de la Fédération de Russie, de la Norvège, de la Chine et d’autres pays parties au processus de paix et l’ont encouragée.

*   ***   *

For information media. Not an official record.