ALLOCUTION DE LA VICE-SECRETAIRE GENERALE A L’INAUGURATION, LE 20 MAI, DE L’EXPOSITION SUR LE TIMOR ORIENTAL ORGANISEE AU SIEGE DE L’ONU

24 May 2002
DSG/SM/162

ALLOCUTION DE LA VICE-SECRETAIRE GENERALE A L’INAUGURATION, LE 20 MAI, DE L’EXPOSITION SUR LE TIMOR ORIENTAL ORGANISEE AU SIEGE DE L’ONU

24/05/2002
Communiqué de presseDSG/SM/162

ALLOCUTION DE LA VICE-SECRETAIRE GENERALE A L’INAUGURATION, LE 20 MAI, DE L’EXPOSITION SUR LE TIMOR ORIENTAL ORGANISEE AU SIEGE DE L’ONU

On trouvera ci-après le texte de l’allocution de la Vice-Secrétaire générale, Louise Fréchette, à l’inauguration, le 20 mai, de l’exposition sur le Timor oriental organisée au Siège de l’ONU :

Aujourd’hui, 20 mai 2002, est un jour de grande joie. C’est en effet aujourd’hui que le Timor oriental est devenu un pays indépendant.

Nous félicitons le peuple du Timor oriental et l’accueillons dans la famille des nations. Avec lui, nous célébrons ce nouveau départ.

Le chemin de l’indépendance a été long. Il a été jalonné de décisions difficiles et de grands sacrifices, à l’occasion desquels les Timorais ont fait preuve d’un courage exceptionnel. Nous ne devrons jamais oublier ceux qui ont rêvé de cette journée et n’ont pas vécu assez longtemps pour la voir.

Tout au long du chemin qui a mené à l’indépendance, la communauté internationale et l’Organisation des Nations Unies, en particulier, ont joué un rôle déterminant – aussi bien en servant continuellement d’instance de négociation et en aidant à créer l’environnement qui a permis aux Timorais de se prononcer en faveur de l’autodétermination, qu’en mettant en place une administration transitoire des Nations Unies pour préparer le Timor oriental à l’indépendance.

L’Organisation des Nations Unies s’enorgueillit de son partenariat avec les Timorais, dont témoigne l’exposition que nous inaugurons ici même aujourd’hui. Une bonne partie des objets exposés provient de membres des deux missions des Nations Unies au Timor oriental – la Mission des Nations Unies au Timor oriental (MINUTO) et l’Administration transitoire des Nations Unies au Timor oriental (ATNUTO). Nous autres, au Siège de l’ONU, nous saluons le remarquable travail qu’ont accompli ceux de nos collègues qui ont participé à ces missions. Et nous rendons hommage aux soldats de la paix et aux membres du personnel des Nations Unies qui sont morts en essayant de venir en aide au Timor oriental lorsqu’il en avait besoin.

Mais par-dessus tout, nous rendons hommage à la détermination sans faille du peuple timorais reconstruisant son pays. C’est grâce à lui, avant tout, que la transition entre la période d’administration par l’ONU et la pleine indépendance n’a pris que deux années et demie.

Regardons aujourd’hui le chemin parcouru, souvenons-nous que cette journée est l’occasion pour le peuple du Timor oriental de se tourner vers l’avenir, un avenir dont il sera lui-même l’architecte. Les organismes des Nations Unies continueront de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour l’aider à l’avenir.

*   ***   *

For information media. Not an official record.