M. ARPAD PRANDLER DE LA HONGRIE ÉLU PRÉSIDENT DE LA SIXIÈME COMMISSION

12 September 2002
BIO/3453

M. ARPAD PRANDLER DE LA HONGRIE ÉLU PRÉSIDENT DE LA SIXIÈME COMMISSION

12/09/2002
Communiqué de presseBIO/3453

Notice biographique

                                                            GA/L/3202

M. ARPAD PRANDLER DE LA HONGRIE ÉLU PRÉSIDENT DE LA SIXIÈME COMMISSION

M. Arpad Prandler (Hongrie) a été élu Président de la Sixième Commission (Commission des questions juridiques) le 17 juillet dernier.

M. Prandler, qui est entré au Ministère des affaires étrangères de son pays en 1962, est Directeur du Département du droit international au Ministère.  Il est également Président du Comité consultatif national sur le droit humanitaire international, Président de la branche hongroise de l'International Law Association et membre du Conseil d'administration de la Croix-Rouge hongroise.  Il a été membre de la délégation hongroise à l'Assemblée générale des Nations Unies de 1963 à 1970, de 1975 à 1982 et de 1994 à 2001.

Depuis 1996, il est membre de la Commission humanitaire internationale d'établissement des faits créée en vertu du Premier Protocole facultatif aux Conventions de Genève.  Il a également occupé les fonctions de Secrétaire général de la Quatrième Conférence des parties chargées de l'examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en 1990. 

De 1983 à 1990, il a occupé les fonctions de Directeur et Adjoint au Secrétaire général adjoint aux affaires de désarmement.  Auparavant, il avait conduit la délégation hongroise à la Conférence des Nations Unies sur le droit de la mer de 1974 à 1982.

Il a obtenu en 1952 un diplôme en droit et en 1957 un diplôme d'histoire de l'Université de Budapest. Il est professeur honoraire au Département des relations internationales à l'Université d'économie de Budapest depuis 1992.

Parmi ses publications, il faut compter une monographie du Conseil de sécurité et plusieurs articles relatifs aux activités des Nations Unies comme le maintien de la paix, le désarmement et les droits de l'homme.

*   ***   *

For information media. Not an official record.