LA DECLARATION DE KINSHASA MARQUE LE DIXIEME ANNIVERSAIRE DU COMITE CONSULTATIF PERMANENT DE L'ONU POUR LES QUESTIONS DE SECURITE EN AFRIQUE CENTRALE

1 May 2002
AFR/407

LA DECLARATION DE KINSHASA MARQUE LE DIXIEME ANNIVERSAIRE DU COMITE CONSULTATIF PERMANENT DE L'ONU POUR LES QUESTIONS DE SECURITE EN AFRIQUE CENTRALE

01/05/02
Communiqué de presseAFR/407

                                                            DC/2831

LA DECLARATION DE KINSHASA MARQUE LE DIXIEME ANNIVERSAIRE DU COMITE CONSULTATIF PERMANENT DE L'ONU POUR LES QUESTIONS DE SECURITE EN AFRIQUE CENTRALE

(Adapté de l'anglais)

New York, 1er mai ( Département des affaires de désarmement) - Le Comité consultatif permanent des Nations Unies pour les questions de sécurité en Afrique centrale a célébré son dixième anniversaire par une cérémonie tenue à Kinshasa le 26 avril, en conjonction avec sa dix-septième réunion ministérielle.  La cérémonie a connu la participation des ministres des affaires étrangères et des chefs de délégation de dix pays d'Afrique centrale à savoir l'Angola, le Burundi, le Cameroun, la Guinée équatoriale, le Gabon, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, la République du Congo, Sao Tome et Principe, et le Tchad.

La cérémonie a été marquée par un message du Secrétaire général de l'ONU, M. Kofi Annan, qui a été lu par son Représentant spécial et Chef du Bureau des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine, M. Lamine Cissé.  Dans sa déclaration, le Secrétaire général a félicité le Comité pour les efforts sans relâche qu'il a déployés au cours de ces dix dernières années et a exprimé l'espoir qu'il "montrera la même détermination et la même volonté politique dans la mise en oeuvre des nombreuses recommandations et décisions adoptées au cours de ces années".  Les représentants de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) et du Gouvernement de la République démocratique du Congo ont également fait des déclarations.

Pendant la session, qui a duré une semaine, les délégations ont examiné la situation politique et en matière de sécurité ainsi que les mesures prises dans le domaine de la coopération régionale.  Elles se sont déclarées préoccupées par la persistance des conflits armés dans la sous-région et ont réaffirmé leur engagement continu en faveur du renforcement des relations régionales.  Les délégations ont également travaillé à la finalisation des arrangements relatifs aux exercices militaires conjoints, prévus au Gabon pour 2003, en vue de préparer les troupes à prendre part aux opérations de maintien de la paix et de secours humanitaire, dans la sous-région.

Les travaux ont été couronnés par l'adoption de la Déclaration de Kinshasa dans laquelle les participants renouvellent leur engagement à mettre en oeuvre des décisions figurant, entre autres, dans le Programme d'action des Nations Unies sur le trafic illicite des armes légères et de petit calibre sous toutes ses formes, dans les documents de la Conférence sous-régionale sur la question des réfugiés et des personnes déplacées, et dans ceux de la Conférence sous-régionale sur la protection des femmes et des enfants dans les conflits armés en Afrique centrale. 

Le Comité, dont les services sont assurés par le Département des affaires de désarmement, a été créé le 28 mai 1992 conformément à la résolution 46/37B de l'Assemblée générale.  Il se réunit au moins deux fois par an niveau ministériel et organise des conférences, des séminaires et des ateliers sur diverses questions relatives à la paix et à la sécurité en Afrique centrale.

Le Bureau du Comité est composé de la République démocratique du Congo à la Présidence et de la République centrafricaine et de la Guinée équatoriale aux Vice-Présidences; la République du Congo assumant les fonctions de Rapporteur.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Mme Pamela Maponga, Secrétariat du Comité consultatif permanent des Nations Unies pour les questions de sécurité en Afrique centrale, Département des affaires de désarmement, Bureau S-3100 A, Tel : (212) 963-5521, Courrier électronique : maponga@un.org

*   ***   *

For information media. Not an official record.