DECLARATION A LA PRESSE PAR LE PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR BOUGAINVILLE

13 December 2001
SC/7238

DECLARATION A LA PRESSE PAR LE PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR BOUGAINVILLE

13/12/2001
Communiqué de presseSC/7238

DECLARATION A LA PRESSE PAR LE PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR BOUGAINVILLE

On trouvera ci-après la déclaration faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, M. Moctar Ouane (Mali), sur Bougainville :

Les membres du Conseil de sécurité ont entendu un exposé du Directeur du Bureau Politique des Nations Unies à Bougainville, l'Ambassadeur Sinclair.

Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités de la signature de l'accord de paix de Bougainville à Arawa le 30 août dernier, qui met fin à douze années d'affrontements. Cet accord a trois piliers : l'autonomie, un référendum et un plan de restitution des armes. Les membres du Conseil de sécurité ont encouragé les parties à mettre en oeuvre ces dispositions dans les meilleurs délais, afin de parvenir à un règlement définitif du conflit.

Les membres du Conseil de sécurité apprécient les efforts engagés par le Gouvernement de Papouasie-Nouvelle Guinée pour intégrer dans sa Constitution les amendements issus de l'accord de paix et ils ont encouragé le Gouvernement de Papouasie-Nouvelle Guinée à poursuivre dans cette voie.

Les membres du Conseil de sécurité ont rappelé le rôle important joué par le Bureau Politique des Nations Unies à Bougainville et ont souligné la nécessité de la poursuite de ses activités. Ils ont aussi rappelé que son mandat s'étendait désormais à la collecte et à la destruction des armes, ainsi que le prévoit une note du Secrétaire Général en date du 22 novembre.

Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités du travail accomplis par le Groupe de Surveillance de la Paix en soutien au Bureau Politique des Nations Unies à Bougainville et de l’établissement d’un Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour soutenir le programme de restitution des armes. 

A cet égard, les membres du Conseil de sécurité ont encouragé les parties à mettre en oeuvre le plus rapidement possible les dispositions de l'accord de paix relatives au plan de collecte et de destruction des armes, qui constituent une étape vitale pour mettre en oeuvre l'accord de Bougainville et pour parvenir à une paix durable.

*   ***   *

For information media. Not an official record.